Tag archives : TPG

Le tiers-payant généralisé revient au galop

Maladie chronique de Lyme : nouvelle fake disease ? La maladie de Lyme existe. Elle est d’ailleurs reconnue depuis 1999 au titre du régime agricole comme une maladie professionnelle nous rappelle Aurélie Haroche du JIM à propos de la décision rendue par le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Guéret dans la Creuse. J’appelle tous les malades de #Lyme à se joindre à cette plainte contre les détracteurs pr reconnaître notre préjudice et faire valoir nos droitshttps://t.co/MlBM4qN0mF@jeromegrosjean @luneenlair @JeanPaul75 @ArianeBeldi @afis_science @FranGoehringer @MichelDeprost #LymeGate pic.twitter.com/V5MxIGrhjm — Aspie Lymie (@AspieLymie) 21 avril 2018 Nota : il faut dérouler les commentaires de ce tweet... Mais la maladie de Lyme est certainement un peu trop à la mode. Elle est devenue un fourre-tout que certains experts ont condamné. Le mois dernier, l’association Le (suite…)

Médecins libéraux, ces mal-aimés

Éditorial de la 446ème Contrairement à ce qu’affirmaient les syndicats de médecins, ici ou là, lors des dernières réunions du comité de pilotage du tiers payant, qui mettaient en garde le Gouvernement contre tout retour possible du tiers payant généralisé obligatoire tant que les pré-requis techniques n’étaient pas réunis, la Fédération des Mutuelles de France (FMF) le 03 avril dernier, réagissant dans un communiqué en ligne, au rapport de l’IGAS sur la généralisation du tiers-payant, inversait la vapeur et jetait le discrédit sur les médecins libéraux en estimant que « pour la part complémentaire, tous les défis techniques ont été relevés par les mutuelles, en prenant soin d’apporter une réponse satisfaisante aux exigences des professionnels de santé. Les dispositifs retenus répondent notamment aux demandes de simplicité afin de préserver le temps médical. Les (suite…)

Tiers-payant généralisé : le Gouvernement dévoile ses propres failles

Éditorial de la 416ème Les diamellèses et les aposiopèses de notre Ministre de la Santé à propos de la vaccination ou du tiers-payant généralisé ont quelque peu entamé l’humeur des professionnels de santé. Sur la vaccination, en accord avec les annonces concernant la santé lors du discours de politique générale d’Édouard Philippe, Agnès Buzyn avait confirmé le souhait d’étendre l’obligation vaccinale infantile. Tout en y introduisant la possibilité d’une « clause d’exemption«  pour les parents récalcitrants. « Nous travaillons sur une clause d’exemption, c’est-à-dire si vraiment des familles s’opposent absolument, nous essaierons de leur permettre d’éviter la vaccination. C’est compliqué juridiquement » expliquait-elle sur RTL. Comprenne donc qui pourra à cette notion d’obligation à deux vitesses… Lire : Vaccination : la controverse lancée par le professeur Joyeux s’enflamme Sur le tiers-payant, en accord avec (suite…)

Marche-arrière et faux-fuyants

Éditorial de la 296 À quelques semaines de l’examen en commission à l’Assemblée du projet de loi de santé, la généralisation du tiers-payant, qui était au centre des crispations des syndicats de médecins, revient sur le tapis. Du moins c’est ce qu’on en croit à l’issue d’un groupe de travail réuni autour de cette question… Jean-Paul Hamon, président de la FMF, interviewé sur BFM, ne cache pas sa joie : le tiers-payant (actuellement pour les CMU et AME) sera ouvert aux aides à la complémentaire santé (à partir de juillet 2015) et la Ministre propose une ouverture également aux étudiants ainsi qu’aux malades en ALD. Exit le tiers-payant généralisé ? Le gouvernement se ménage ainsi « une porte de sortie »… Et Nicolas Sarkozy, sentant certainement l’opposition à Marisol Touraine « coaguler », pour reprendre (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer