Tag archives : sécurité sociale

Plan santé : Big Bang ou Big Crunch ?

Éditorial de la 456ème Dans la fougue de la rentrée, on ne sait quel sujet santé évoquer tant ils sont nombreux : l’inscription de la télémédecine dans le droit commun conventionnel à l’issue des négociations en juin entre Assurance maladie et syndicats de médecins, la parution à la fin de l’été du rapport du député Vigier « pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural et urbain« , le rapport IGAS d’Émilie Fauchier-Magnan et Véronique Wallon sur le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) instaurées par la loi Touraine en 2016, la remise début septembre du rapport de la mission présidée par le Dr Gérald Kierzek et Magali Leo et installée à la suite de l’affaire Lévothyrox sur l' »amélioration de l’information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament« , la présentation le 13 (suite…)

[Re]vue de Web : des chiffres et des lobbies

Décryptage de l’actualité de la semaine qui commence lundi avec les réactions suite à la confirmation du règlement arbitral des conventions dentaires par la Ministre de la Santé. Hier, les chiffres concernant le déficit de la Sécurité sociale ont été publiés.  Le #suicide des #syndicats de #dentistes https://t.co/S8BaMVnyx4 — Vincent Fromentin (@vfromentin) 14 mars 2017 Les comptes de la Sécu, où en est-on ? Le mois dernier, les comptes de la Sécurité sociale allemande affichaient un excédent rageur de 8,2Md€. Alors qu’en France, Christian Eckert, le secrétaire d’État au Budget, a annoncé mercredi dernier une « très nette amélioration » du déficit du régime général de la Sécu et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) qui se solde à 7,8Md€. Comment expliquer ce delta ? Pourquoi cela va si mal en France ? Peut-on comparer la (suite…)

Le pacte social, nouvelle tarte à la crème dans le débat sur la santé

Le débat sur la santé démarre, de manière inattendue, sur les chapeaux de roues. Dans les campagnes précédentes, les sujets de santé étaient plutôt évacués ou se contentaient d’enfoncer des portes ouvertes. Là, les boulets fusent de toutes parts au point que Fillon a été obligé d’intervenir pour s’expliquer. Parmi les attaques sur le document de campagne de Fillon, plusieurs relèvent du procès d’intention. On parle de « privatisation« , de « médecine à deux vitesses« , de « déremboursement »… Nous aurons l’occasion d’y revenir. Il en est un cette semaine qui retient notre attention : celui de la « rupture du pacte social ». Rien de plus facile de balancer ce type d’argument pour bloquer tout le reste. Pacte social : quésaco ? O n peut dire que le pacte social est un ensemble de droits (suite…)

Assurance-maladie : le projet Fillon ou la règle des trois i

Le programme du vainqueur de la primaire de la droite et du centre en matière de couverture maladie, visant à recentrer la Sécurité sociale sur les ALD et les maladies chroniques et à transférer le « petit risque » sur les assurances privées et les mutuelles est injuste, inefficace et incohérent, en plus de tourner le dos aux principes de la Sécurité sociale, socle du pacte républicain. Depuis son élection triomphale, dimanche 27 novembre, à la primaire de la droite et du centre, François Fillon est à la fois le leader de l’opposition et la cible des médias. Pour lui, commence l’ère du bashing, selon les nouvelles et cyniques règles du jeu politico-médiatiques qui ne s’embarrassent ni du principe de la vérification des informations, ni de celle d’un minimum de respect, l’essentiel (suite…)

Présidentielles et santé : pourquoi rien ne change jamais ?

Éditorial de la 376 Personne n’y croit. Et pourtant les communicants redoublent de pédagogie pour nous convaincre que tout va pour le mieux. Un peu comme Édouard Herriot durant l’été 1933 qui visitait, enthousiaste, une Ukraine dévastée par la famine. Marisol Touraine annonçait la fin historique du « trou » de la sécu, comme une réalisation majeure du quinquennat Hollande. « L’histoire du quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux » disait-elle en substance… Passant allègrement sous silence la détérioration toujours alarmante, en raison de l’augmentation du nombre de chômeurs, du Fonds de solidarité vieillesse (3,9Md€ de déficit annuel),  qu’un rapport du Sénat avait déjà pointée en juin dernier (voir aussi pp.44-45 du rapport de la Cour des Comptes ci-après), et confondant à dessein l’amélioration avérée du déficit annuel (ramené à -400M€) et la dette cumulée de (suite…)

Oliban et cucumis melo

Éditorial de la 372 Après la foire aux melons de Saint-Branchs, la fête du pain de Cussay, la foire aux livres de Chanceaux-près-Loches ou le vide grenier de Chaumussay,  Marisol Touraine choisit le jour du Seigneur pour s’exprimer et certainement annoncer une rentrée plus solennelle. Après s’être félicitée dimanche 28 août dernier d’une convention médicale qui ne passionne plus aucun médecin, ce dimanche, la grande prêtresse était l’invitée du Grand Jury. La moitié de l’émission était politique, consacrée aux présidentielles. L’autre moitié était plus axée sur la santé. Le tout était largement empreint d’autosatisfaction.   La Ministre y a remis une couche sur son bilan : « le bilan de mon action, ce n’est pas simplement un bilan, c’est même un projet de ce qui a été fait, de ce que j’ai fait depuis (suite…)

Sécurité Sociale : faut-il débrancher la vieille dame ?

Alors que l’on fête dignement les 70 ans de l’institution et que Marisol Touraine encense son bilan pour un retour à l’équilibre probable des comptes de la sécurité sociale dans un avenir proche, certains économistes proposent une redéfinition complète des règles du jeu. Un rapport remis à Myriam El Khomri remet sur le tapis l’idée d’un revenu universel. Face à une Sécurité Sociale à l’agonie, utopie ou proche réalité ? Un horizon sombre pour le retour à l’équilibre des comptes de l’assurance maladie Si le déficit du régime générale est passé de 24 Mds d’euro en 2010 à moins de 7 Mds en 2015, soit son niveau d’avant 2008, c’est certainement la réforme des retraites de Sarkozy en 2010 plus que les engagements de la ministre actuelle qui ont contribué à freiner (suite…)

Sécurité Sociale : la révolution du financement prédictif

Pour 99 dollars, la filiale médicale de Google propose un séquençage basique et low cost du génome. La révolution de la médecine génétique, prédictive et personnalisée est en marche et va rapidement imposer de profonds bouleversements du financement des dépenses de santé. Deux scénarii alternatifs vont se présenter. Un scénario libéral-social dans lequel le financement sera majoritairement assurantiel et faiblement solidaire et un scénario social-libéral composé majoritairement d’un système de solidarité entièrement revisité et une part assurantielle minoritaire. Décryptage… Le Dr Watson a encore frappé et a pris une longueur d’avance sur ses confrères « humains » car Waston n’est pas un « médecin » comme les autres. C’est le super ordinateur développé par IBM, capable de traiter des milliards et des milliards de données issues du séquençage génomique et de trouver des réponses (suite…)

70 ans de la Sécurité Sociale : des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous

A l’heure où les thuriféraires allument les encensoirs autour de l’autel républicain pour célébrer les 70 ans de la sécurité sociale, la Lunette de Galilée ne pouvait ignorer dans sa vue de web les divers retentissements de l’événement sur la toile. Le premier point de vue qui a retenu mon attention est celui du Dr Jean-François Huet qui reproche l’aveuglement général autour de la sécurité sociale qui biaise la contestation-même du système : « la solidité de ce « fourbi solidaire » s’explique par une adhésion majoritaire à ce qu’on pourrait appeler une « démocratie sécuritaire » fondée sur un assujettissement social rassurant. Cette absence de contestation théorique est commune aux médecins et sans doute à la majorité des assujettis sociaux. (…) La liberté sociale des uns, et la liberté professionnelle des autres, sont sacrifiées (suite…)

La Sécurité Sociale n’est plus ce qu’elle était…

Pierre Laroque, qui en 1945 a rédigé les Ordonnances créant la Sécurité sociale et qui en est, à ce titre, considéré comme « le Père », ne reconnaitrait plus son enfant aujourd’hui. Conçue à l’origine, comme un modèle de construction sociale et gérée paritairement par les employeurs et les salariés, la Sécurité sociale est devenue un service extérieur de l’Etat qui gère, pour le compte de celui-ci, la protection sociale. Explications d’une lente dérive historique… A 70 ans, la Sécurité sociale – créée par les Ordonnances de 1945 – a largement dépassé l’âge de la retraite. Faut-il la retirer du service actif pour cause de déficit chronique et de vieillissement de ses branches ? Sa naissance, dans l’effervescence de la Libération n’est pas le fruit du hasard. Elle est un (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer