Tag archives : négociations conventionnelles

[Re]vue de Web : PLFSS, négos dentaires et loi Neuwirth

Malgré l’approche de la trêve des confiseurs, l’actualité de la semaine reste toujours dense, mais sans surprise : négociations dentaires, PLFSS 2018, finances publiques,… Certains députés LREM n’ont pas manqué de se plaindre du rythme de travail à l’Assemblée imposé à leur vie de famille, révèle L’Opinion. La rentrée risque d’être sportive car les sujets en 2018 ne manqueront pas ! Le PLFSS 2018 ne sera pas rétoqué par le Conseil Constitutionnel Hier, le Conseil Constitutionnel a rendu son avis sur la saisine de plusieurs députés concernant la conformité du PLFSS pour 2018. Il estime ainsi que son article 8, l’augmentation de 1,7 point le taux de CSG, est conforme à la Constitution. En outre, « s’agissant de la procédure d’adoption de ces mesures, il a en particulier jugé que, si (suite…)

Tirage au sort à la PACES, la fin du numerus clausus ?

Éditorial de la 405ème Alors que le deuxième tour pulvérise et anéantit les dernières passions électorales où il ne faut plus que choisir entre Ni-ni et Oui-oui, l’entre deux tours est le moment idéal pour faire passer des circulaires impopulaires en catimini. Selon le JIM, une circulaire s’intéresse aux « procédures d’amission en première année de licence ou en première année commune aux études de santé (PACES) » et introduit une nouvelle modalité de sélection, qui fait bondir les étudiants, dans les cas où les demandes sont bien plus importantes que le nombre de places : le tirage au sort. Pour l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF), « pour les filières de la PACES, la circulaire vient légitimer le ridicule recours à la limitation d’accès à un moyen de sélection, venant à (suite…)

Négociations conventionnelles : une signature en demi-teinte

Éditorial de la 371 Quand Jacques Monnier, président de la CSMF, et Maurice Derlin, syndicaliste Force Ouvrière et président  de la CNAMTS, signaient la première convention nationale le 28 octobre 1971, l’acte était historique. Elle mettait fin à des années de turbulences autour de la liberté tarifaire. Surtout depuis l’ordonnance du 19 octobre 1945 (où les syndicats de médecins étaient absents des réflexions) qui règlementait les tarifs applicables au sein d’une nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) et de conventions départementales. Jacques Monnier, président de la CSMF. Maurice Derlin (à g.) en compagnie de Pierre Bérégovoy en janvier 1984. Lire : Conventionnement des libéraux : vers la fin d'un système ? Aujourd’hui, depuis le 24 février, le jeu des négociations conventionnelles a finalement accouché d’un accord ce 25 août dernier, après 6 mois de (suite…)

Always Look on the Bright Side of Life

Éditorial de la 369 La parenthèse Euro est terminée; une nouvelle page du terrorisme chronique se froisse et met fin brutalement à la liesse estivale. Une Promenade des Anglais endeuillée, où la majorité des propriétés appartient à des milliardaires du Golfe qui financent le terrorisme mondial… Peut-on encore prendre la vie du bon côté ? Deux fois plus. Après le camouflet des médecins libéraux à l’Assurance maladie, cette dernière a revu sa copie mercredi dernier en rajoutant 86 M€ à destination des médecins spécialistes qui s’estimaient lésés dans les premiers rounds de la négociation conventionnelle. Cette rallonge dans le panier de la mariée vient s’ajouter aux 743 M€ initiaux. Mais beaucoup d’incertitudes demeurent (forfait structures pour tous les médecins, augmentation de la C immédiatement) pour parvenir à une signature. Parviendra-t-on à un salaire digne (suite…)

Une partie du tout

Éditorial de la 368 Barkhane, Chammal et Sentinelle. Ce sont trois noms qui résonnent mal dans la liesse de l’Euro. Malgré l’euphorie générale et les cadeaux fiscaux, la France est en guerre. D’aucuns redoutent même une guerre civile. Pourtant, le Gouvernement s’ingénue à divertir l’opinion pour éviter qu’elle ne désespère de trop et à lui murmurer que tout va s’arranger. Et quand il a du mal à y croire, le Français croule sous les cadeaux… en plein été. François Hollande a annoncé un geste fiscal de 2 Md€. A un an des présidentielles, l’État ouvre les vannes. Calcul électoral ? Quand il n’y a pas d’idées novatrices pour faire adhérer le vote des électeurs, on redouble de largesses. Le débat d’orientation sur les finances publiques a eu lieu ce jeudi 7 juillet. Il a (suite…)

Les zèbres, l’éléphant et la souris

Éditorial de la 366 Work it, Make it, Do it, Brexit. Les Danois en 1992 et 2000 avaient déjà dit non. Les Irlandais en 2001 et 2008, les Suédois en 2003, les Français et les Hollandais en 2005, les Grecs en 2015. Comme le souligne Alexis Brézet dans son Éditorial du Figaro de ce lundi, « on se demande, après tant de rebuffades -il est vrai souvent, et en France même, superbement ignorées -, comment les dirigeants européens ont pu être surpris quand l' »impossible » est arrivé.«  C’est un peu le sentiment que l’on a quand on apprend, qu’après quatre mois d’âpres discussions, la CSMF, le premier syndicat médical en France, a quitté la table des négociations conventionnelles… Comment pouvait-il en être autrement ? Depuis février, les cinq syndicats négocient le bout de gras avec (suite…)

Négociations conventionnelles : le crépuscule des dieux

Éditorial de la 349 Mercredi dernier se sont ouvertes les négociations conventionnelles entre l’Assurance maladie et les syndicats médicaux (CSMF, MG France, FMF, SML et Le Bloc) qui devraient -ou pas- aboutir à un accord fin août. Si aucun accord n’est obtenu, comme le redoute Jean-Paul Ortiz de la CSMF dans Le Monde, il serait prévu de faire appel à un règlement arbitral. Et l’on ne peut que s’interroger comme lui tant l’environnent budgétaire de l’ONDAM est très contraint, face à des revendications fortes des médecins portées par des syndicats encore échaudés par leur opposition à la loi de santé.  Ces derniers, rassemblés contre le tiers-payant, sont parvenus à publier un socle de revendications communes. Mais Nicolas Revel prévient déjà : le ticket d’entrée pour une nouvelle convention, c’est 1 milliard d’euro. (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer