Tag archives : états généraux

Etats généraux de la bioéthique : faut-il y croire ?

Éditorial de la 451ème C‘est en 1994 que sont adoptées en France les premières lois bioéthiques sous le Ministère d’Édouard Balladur. Simone Veil est alors la ministre des affaires sociales et de la santé. Ces trois lois posent un principe essentiel : celui de l’inviolabilité et de l’indisponibilité du corps humain. Elles ont pour objectif initial d’encadrer le « don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain » (prélèvement d’organes, transplantations, conservation et utilisation des tissus et des cellules du corps humain, assistance médicale à la procréation, don et utilisation de gamètes, consentement des individus pour le recours à une médecine prédictive ou à identification génétique). Toutefois, compte tenu de la rapidité des progrès médicaux et scientifiques, la loi de juillet 1994 a prévu sa révision au terme de cinq années d’application. Et il fallait bien un tel (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer