Tag archives : comptes de la sécurité sociale

[Re]vue de Web : La Cour des Comptes accable une nouvelle fois les comptes de la Sécurité sociale

Dans le tumulte des scandales de la rentrée, la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, tente de se faire entendre pour présenter le chantier de sa Stratégie Nationale de Santé. Manque de bol, l’IGAS et la Cour des Comptes font le buzz à sa place… Agnès Buzyn dévoile sa Stratégie Nationale de Santé Lundi 18 septembre, la Ministre de la Santé a officiellement lancé, à l’aune d’un rapport du Haut Conseil de la Santé Publique, les travaux de sa Stratégie Nationale de Santé (SNS) autour de 4 grandes priorités : la prévention et la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins, la pertinence et la qualité des soins, et l’innovation. Un grand exercice de démocratie sanitaire est prévu jusqu’en décembre. Ensuite, Agnès Buzyn (suite…)

[Re]vue de Web : des chiffres et des lobbies

Décryptage de l’actualité de la semaine qui commence lundi avec les réactions suite à la confirmation du règlement arbitral des conventions dentaires par la Ministre de la Santé. Hier, les chiffres concernant le déficit de la Sécurité sociale ont été publiés.  Le #suicide des #syndicats de #dentistes https://t.co/S8BaMVnyx4 — Vincent Fromentin (@vfromentin) 14 mars 2017 Les comptes de la Sécu, où en est-on ? Le mois dernier, les comptes de la Sécurité sociale allemande affichaient un excédent rageur de 8,2Md€. Alors qu’en France, Christian Eckert, le secrétaire d’État au Budget, a annoncé mercredi dernier une « très nette amélioration » du déficit du régime général de la Sécu et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) qui se solde à 7,8Md€. Comment expliquer ce delta ? Pourquoi cela va si mal en France ? Peut-on comparer la (suite…)

Présidentielles et santé : pourquoi rien ne change jamais ?

Éditorial de la 376 Personne n’y croit. Et pourtant les communicants redoublent de pédagogie pour nous convaincre que tout va pour le mieux. Un peu comme Édouard Herriot durant l’été 1933 qui visitait, enthousiaste, une Ukraine dévastée par la famine. Marisol Touraine annonçait la fin historique du « trou » de la sécu, comme une réalisation majeure du quinquennat Hollande. « L’histoire du quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux » disait-elle en substance… Passant allègrement sous silence la détérioration toujours alarmante, en raison de l’augmentation du nombre de chômeurs, du Fonds de solidarité vieillesse (3,9Md€ de déficit annuel),  qu’un rapport du Sénat avait déjà pointée en juin dernier (voir aussi pp.44-45 du rapport de la Cour des Comptes ci-après), et confondant à dessein l’amélioration avérée du déficit annuel (ramené à -400M€) et la dette cumulée de (suite…)

Oliban et cucumis melo

Éditorial de la 372 Après la foire aux melons de Saint-Branchs, la fête du pain de Cussay, la foire aux livres de Chanceaux-près-Loches ou le vide grenier de Chaumussay,  Marisol Touraine choisit le jour du Seigneur pour s’exprimer et certainement annoncer une rentrée plus solennelle. Après s’être félicitée dimanche 28 août dernier d’une convention médicale qui ne passionne plus aucun médecin, ce dimanche, la grande prêtresse était l’invitée du Grand Jury. La moitié de l’émission était politique, consacrée aux présidentielles. L’autre moitié était plus axée sur la santé. Le tout était largement empreint d’autosatisfaction.   La Ministre y a remis une couche sur son bilan : « le bilan de mon action, ce n’est pas simplement un bilan, c’est même un projet de ce qui a été fait, de ce que j’ai fait depuis (suite…)

La tentation mutualiste

La généralisation de la complémentaire santé en entreprise au 1er janvier prochain et l’open data en santé défini par le projet de loi santé en cours de débat au Parlement donnent les moyens aux mutuelles et aux assureurs complémentaires de devenir des gestionnaires du risque en santé. Et si l’objectif de l’Etat était de transférer aux assureurs la gestion de la protection maladie des Français ? Explications. Progressivement et insidieusement, l’Etat a donc repris la main sur la Sécurité sociale qui gère par délégation, la protection sociale, notamment le secteur de la santé. Au cœur du pacte républicain et élément emblématique de la solidarité, la Sécurité sociale est, en réalité, un boulet pour l’Etat. Elle croule sous les déficits, même s’ils sont effacés par leur transfert à la CADES créée (suite…)

La quadrature de l’ovale

Éditorial de la 328 D’habitude, les lignes noires, les chiffres rouges et les vertes recommandations qu’émet la Cour des Comptes, pour nombreux qu’ils fussent, ne nous font pas pâlir. Certes, un cachet est parfois nécessaire pour déterrer de cette aride prose le sens caché. Dans Challenges, Didier Migaud se définit d’ailleurs comme un « lanceur d’alertes« . Ce n’est pas pour nous déplaire. Mais ce coup-ci, publier un pavé de 765 pages sur les comptes de la Sécurité Sociale à quelques jours de la Coupe du Monde de rugby relève du sadisme. Qui lit d’ailleurs encore des documents aussi volumineux ? La paresse inciterait à écouter la presse… Mais Galilée les lit, devant un bon match de rugby… Il y a 10 ans (en 2005 donc pour ceux qui sont fâchés avec les chiffres), (suite…)