Tag archives : accoyer

La loi de santé en deux coups de cuillère à pot

Éditorial de la 306 Les débats sur la loi de santé ont repris le 7 avril pour se terminer le 10. Du vite fait bien fait, du prompt, de l’expéditif. L’hémicycle avait sa mine des jours tristes. Les députés avaient sûrement regagné leurs pénates à la reconquête des électeurs perdus. Vide. Pas plus d’intérêt pour la loi de Marisol Touraine que pour la législation sur la protection du triton marbré dans le Haut Forez. À croire que la conscience de nos élites politiques est inversement proportionnelle à la longueur des cortèges. La séance de discussion sur l’article 12 (ce fameux article «sans doute parmi les plus importants de ce texte» dira la ministre, sur le «service public territorial de santé» devenu «service territorial de santé au public» puis enfin «communauté (suite…)

PLFSS 2014 : les industriels montent au créneau

Un courrier signé de 25 patrons d’entreprises internationales du médicament alerte la présidente de la commission des affaires sociales sur les dangers du PLFSS 2014. L’ancien président de l’assemblée nationale sous l’ère Sarkozy, Bernard Accoyer, dans un entretien paru dans le journal Les Echos, n’y va pas par quatre chemins : le PLFSS 2014 est « mau-vais », et conduit « vers une indéniable étatisation du système de soins ». C’est vite oublier que l’étatisation a été inscrite dans le marbre par un certain Raymond Soubie dans les années 90 et que l’évangélique rapport « santé 2010 » a servi de pensée unique à la haute fonction publique pendant 20 ans pour tricoter les lois. Car après tout, qui présidait les débats parlementaires sur la Loi HPST, pierre de voûte d’une étatisation commencée (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer