Calamity, Mathias et Lucky

Éditorial de la 225

Ca tire de partout.

La première, après un bras de fer qui a duré tout l’été, postée au 9èmeétage de l’avenue de Ségur, a fait mouche du côté de la porte de la Villette, juste après le périph. Pas content le sioux ! Et « la stratégie nationale de santé » a du plomb dans l’aile.

Vous connaissez le second ? C’est le croque-mort qui se promène avec son mètre pour prendre la dimension de son prochain client. Le ministre du budget annonce que la pression fiscale sera moins lourde que prévu mais, en même temps, lâche à la presse un certain nombre de mesures proposées dans le prochain projet de loi de finances et dans le prochain PLFSS, qui font grincer. Ca sent le sapin du côté des collectivités territoriales (- 1,5 Mds d’euros), dans le Réseau Ferré de France, ou encore dans l’assurance maladie.

Qu’on nous pardonne la comparaison avec le troisième, mais le premier ministre, d’habitude homme de mesure et de réflexion, a tiré plus vite que son ombre. Moins de deux heures après la rencontre avec les partenaires sociaux, il dévoile ses arbitrages et dément toute hausse de la CSG pour renflouer une protection sociale bien mal en point.

Qu’on nous dise s’il est vraiment utile que le Haut Conseil du Financement de la Protection sociale se décarcasse pour livrer ses conclusions définitives à l’automne alors que des décisions sont déjà prises.

Sous la mitraille, il y a des balles perdues… et des mécontents qui s’organisent.

La semaine prochaine on vous parlera des Dalton.

Promis

À propos de Remy Fromentin

Cofondateur de La Lettre de Galilée en 2007, il a mené une carrière de dirigeant au sein de l'Assurance maladie jusqu'en 2002. Il est depuis cette date consultant international. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Décès de Louis Lareng : petite histoire des débuts des secours d’urgence en France

Dans le concert de louanges qui a suivi la triste annonce du décès ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer