Un beau sarin de Noël…

Éditorial de la 337

Depuis les attentats, la peur est diffuse et ronge le ventre de nombreux Français. Jeudi dernier, Manuel Valls devant l'Assemblée Nationale a même mis en garde contre un possible risque d'attaque biochimique. Problème : le seul antidote en quantité suffisante contre des gaz neurotoxiques organophosphorés (comme le gaz sarin ou le VX) est détenu par l'Armée, ce sont les fameuses AIBC, ces seringues auto-injectées que connaissent bien les militaires. Un arrêté du 14 novembre signé par le directeur général de la santé prévoit ainsi "à titre dérogatoire, [que] le sulfate d’atropine solution injectable 40 mg/20 mL PCA, fabriqué par la Pharmacie centrale des armées, peut être acquis, stocké, distribué, prescrit, dispensé et administré pour la prise en charge des personnes exposées à des neurotoxiques organophosphorés (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates, médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques), par les professionnels de santé intervenant dans le cadre des services d’aide médicale urgente" en vue de la prochaine tenue de la COP21. Seule la Pharmacie centrale des Armées est capable de "fabriquer" et d'"étiqueter" les produits dans des délais compatibles avec l’organisation de la COP 21...

Pendant ce temps, les médecins trépignent. L'examen du projet de loi de santé en seconde lecture à l’Assemblée nationale a été reporté, après quelques hésitations, à aujourd'hui, mardi 24 novembre, au grand dam des syndicats de médecins qui espéraient un report moins symbolique, après la grande conférence de santé prévue début février. Le vote solennel de la loi de santé serait prévu ce mercredi. Certains y voient une occasion bénie pour l'exécutif de passer sa loi en force, profitant de la prolongation de l'état d'urgence interdisant toute manifestation pendant trois mois...

Crédits photos : due_mele.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

Conférence sur le climat – épisode XXI : “Si j’avais un marteau”

Ce 12 décembre 2015, les pays membres de la COP21, tels une ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer