Tag archives : vaccination

[Re]vue de Web : l’Assurance maladie économisera 2 Md€ en 2018

Cette semaine a vu la publication de 2 rapports majeurs : le rapport annuel de la Cour des Comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques et le rapport provisoire Comptes et Charges 2018 de l’Assurance maladie. 500 pages à lire qui réjouiront les plus téméraires. Dépenses de santé en France : les remèdes choc de la Cour des Comptes Lire : L’équilibre des comptes ne sera pas au rendez-vous Le rapport de la Cour des Comptes accable la gestion du quinquennat Hollande. Les dépenses de santé qui représentent plus de 11% du PIB doivent être davantage maîtrisées si la France souhaite conserver ses indicateurs de santé au vert. Un contexte idéal pour resserrer la vis. Au menu : renforcement des GHT, « rationalisation des prescriptions » au travers de contrats (suite…)

[Re]vue de Web : des clics et des couacs

Des couacs, orchestrés ou non, ont émaillé cette semaine d’actualités. Suscitant quelques colères… Couacs en cascade aux Épreuves Classantes Nationales informatisées (ECNi) Cette année, les épreuves classantes informatisées devaient se terminer le 21 juin. Mais, selon un communiqué du Ministère de l’Enseignement, « le jury a pris la décision de reprogrammer l’épreuve d’analyse de dossiers cliniques progressifs du 19 juin après-midi lorsqu’il lui a été signalé que cette épreuve comprenait un dossier très similaire à l’une des épreuves des E.C.N. tests de l’année 2016. (…) Le ministère de l’Enseignement et le ministère de la Santé assurent les étudiants de leur soutien quant au désagrément lié à la réorganisation de cette épreuve et les remercient de leur compréhension. » Digne d’un communiqué de la SNCF gare du Nord… 8450 étudiants devront replancher. Habituellement on apprend de (suite…)

[Re]vue de Web : Le Rêve de Cassandre

Avançant sur des braises chaudes dans les dossiers de réforme, malgré une majorité godillot lui autorisant les pleins-pouvoirs, Emmanuel Macron et le Gouvernement d’Édouard Philippe tentent de verrouiller toute la communication. Malgré quelques couacs et bafouilles… Quand Christophe Castaner se paye la couronne d’Angleterre En 2012, on avait eu droit au pain au chocolat à 10 centimes de Jean-François Copé, au ticket de métro à 4€ de Nathalie Kosciusko-Morizet. Aujourd’hui, c’est Christophe Castaner qui avance le prix d’une couronne dentaire à …1500€. Bourde involontaire ou intox délibérée ? Lire : Quand Castaner se paye la couronne de la Reine d'Angleterre Quand @CCastaner se paye la #couronne de la Reine d’Angleterre https://t.co/gx8vjuZJLa #DentGer #dentiste #tarif #prothese — Vincent Fromentin (@vfromentin) 15 juin 2017 Lire : Convention des chirurgiens-dentistes, 200M€ à se mettre (suite…)

Vaccination : la loi, les lobbies ou les labos ?

Éditorial de la 394 Le 8 février dernier, le Conseil d’État a donné une décision qui rend la position de la Ministre de la Santé assez inconfortable. Comme nous l’avions évoqué en juin 2015 à propos de la controverse lancée par le Pr Joyeux, la loi française oblige à vacciner les enfants de moins de 18 mois contre la diphtérie, le tétanos (selon l’article L3111-2 du Code de la Santé Publique) et la poliomyélite (article L3111-3). Or, depuis 2008, aucun vaccin ne correspondant à ces seules obligations n’est commercialisé en France, seuls des vaccins contenant également d’autres vaccinations (comme la coqueluche, l’haemophilus ou l’hépatite B), non obligatoires, sont disponibles. Un gros coup des labos ? D’autant que le DTP classique coûte 7 euros alors qu’un vaccin hexavalent coûte plus de 40 euros. Des « tensions d’approvisionnement » ont vite conduit (suite…)

Les Français parlent aux Français

Éditorial de la 378 8 minutes. C’est le temps que mettent les Français en moyenne pour se rendre chez leur médecin généraliste selon une nouvelle étude de l’Irdes sur l’accès aux soins ambulatoires (généralistes, spécialistes et chirurgiens-dentistes) en France et les distances parcourues par les patients.  Pour les spécialistes, c’est entre 18 et 22 minutes. Surprenant ? Faut-il rappeler que 84 % des Français ont un médecin généraliste dans leur commune de résidence ? Lire : Et si les déserts médicaux étaient un mirage ? L’étude de l’Irdes recoupe 3 indicateurs connus : l’accessibilité potentielle localisée (APL), le temps d’accès par la route au travers d’une maille territoriale regroupant les 6 zonages d’aires urbaines définis par l’Insee. On y apprend -sans surprise- que plus l’offre de soins est proche, plus on (suite…)

Vaccination : la controverse lancée par le professeur Joyeux s’enflamme

Les réactions qu’a suscitées la vidéo du Pr Joyeux s’enchaînent un peu partout. Le médecin cancérologue s’alarmait que depuis plusieurs années, le vaccin obligatoire DT-Polio pour les enfants de moins de 6 ans ne soit plus commercialisé en France sous ses formes tétravalents et pentavalents, obligeant les parents à recourir à un vaccin hexavalent, l’Infanrix Hexa, le seul à ne souffrir d’aucune pénurie. Mais certaines voix politiques et médicales s’élèvent contre ses positions jugées radicales et alarmistes. L’affaire tourne au vinaigre Jeudi 25 juin, le Conseil de l’Ordre National des Médecins (CNOM) a décidé de porter plainte contre le professeur Joyeux. Dans Le Monde, le Dr Patrick Bouet, le président du CNOM, estime qu' »on ne peut pas dire n’importe quoi sur une action de santé publique qui a sauvé des vies. (suite…)

La vaccination plébiscitée ?

A l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, du 20 au 25 avril, une large communication sur les vertus de la vaccination est prévue. Le Baromètre santé 2014 de l’Inpes révèle ainsi que 79% des 18-75 ans sont favorables à la vaccination, alors qu’ils étaient 61% en 2010. Malmenée et peu aimée par l’opinion publique, la vaccination a pourtant même reculé en France. Dans un communiqué de presse, la Ministre « salue la progression de l’adhésion des Français à la vaccination » et se félicite de « son engagement résolu en faveur d’une amélioration de la couverture vaccinale en France » grâce notamment au « programme national d’amélioration de la politique vaccinale« , de la « simplification et de la clarification du calendrier vaccinal » ainsi que de la « loi de modernisation de notre système de santé (suite…)

Médicament : conflits d’intérêts, recul de la vaccination et polémiques en tous genres

La nouvelle tombe bien mal. Au moment où le médicament, mal aimé des Français, tente de redorer son blason, Mediapart révèle au grand jour les conflits d’intérêts entre les organismes de certification du médicament et les laboratoires pharmaceutiques. La Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont aussitôt déclenché des enquêtes internes qu’elles porteront à la connaissance du procureur de la République. La ministre de la santé Marisol Touraine avait sévèrement jugé que « si les faits rapportés sont exacts, ils sont inacceptables et même d’une gravité extrême ».

Pourtant, les choses étaient bien parties : un ouvrage pour reconquérir la confiance, un plan ministériel pour valoriser les génériques, des appels des autorités pour relancer la vaccination…

La vérité sur vos médicaments, pour redonner confiance aux Français

C’est par ce titre accrocheur que 32 spécialistes s’attaquent, « sans parti pris », au travers de 590 pages grand public, au médicament afin de dissiper le « flou » dans lequel se trouvent de nombreux patients. « Il faut leur redonner confiance », clame le Pr Bergmann qui a coordonné l’ouvrage avec les professeurs François Chast, André Grimaldi et Claire Le Jeunne. En ligne de mire : le brûlot polémique des professeurs Even et Debré pour qui 1 médicament sur 2 était potentiellement dangereux.

Lire : la santé vue par les femmes

Lire la suite…

A-t-on perdu la mémoire des vaccins ?

Le 22 avril dernier s’ouvrait la semaine européenne de la vaccination sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé. Marisol Touraine en a profité pour caresser dans le sens du poil les laboratoires pharmaceutiques quelque peu malmenés par l’annonce de son plan d’économies pour la santé. La Ministre s’est ainsi rendue dans un centre de santé du 13ème arrondissement à Paris pour réaffirmer les bienfaits de la vaccination à des Français de plus en plus réticents avec la vaccination.

Lire : Médicament et croissance économique, les industries dans le cas K

Selon un sondage de janvier 2013, le climat de défiance envers les vaccins augmente. Alors que la France, longtemps gourmande en médicaments, est revenue dans la moyenne européenne, 87% des Français s’estiment encore « trop gros consommateurs de médicaments« . Et 1 Français sur trois n’a pas confiance dans les vaccins, les estimant beaucoup moins sûr que les médicaments en général. Pourtant les précautions et la vigilance dans l’élaboration des vaccins n’ont cessé d’être renforcées. Trop de médicaments ? Pas assez de vaccins ? Le vaccin traverse-t-il une crise de confiance ?

Lire la suite…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer