Tag archives : vaccin

Vaccination : comment expliquer ces retards ?

Éditorial de la 505ème

Ça y est ! La campagne de vaccination bat son plein en France : on enregistre 1 615 088 vaccinations soit 2.41% de la population totale. Le nombre de doses que les États-Unis avaient administré au 24 décembre dernier. Ou la Turquie au 28 janvier. Aujourd’hui, les États-Unis dépassent les 32 millions de doses administrées, le Royaume-Uni près de 9 millions, Israël près de 5 millions. La France est-elle encore dans les choux ?

Lire la suite…

Vaccins : l’imbroglio européen

Éditorial de la 504ème

« On ne touchera pas au délai » préconisé par les fabricants de vaccins a martelé Olivier Veran, notre Ministre de la Santé, à propos de la possibilité de décaler l’injection de la deuxième dose de vaccin. Nous avions évoqué la semaine dernière les risques possibles du non respect du délai préconisé par les laboratoires pharmaceutiques entre l’injection des deux doses vaccinales.

Lire la suite…

Vaccination contre la Covid-19 : quand les « procureurs » sont au ban

Éditorial de la 503ème

« Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs« . C’est en ces termes qu’Emmanuel Macron, en visite à l’université de Paris Saclay pour y présenter son plan d’investissement national pour les technologies quantiques, a tancé ces Français à la critique facile. Le Président a l’art de l’apophtegme, en gageant certainement qu’on retienne davantage ses formules cinglantes que les errances de sa gestion de la crise sanitaire.

Lire la suite…

Vaccination contre la Covid-19 : des incertitudes encore nombreuses

Éditorial de la 502ème

La deuxième vague devait arriver. On l’attendait. Elle devait être « plus forte » que la première (voir notre éditorial n°500). Mais on a assisté dès la deuxième quinzaine d’octobre à un ralentissement des signaux d’alerte, bien avant les effets escomptés du confinement ou des couvre-feux locaux. Aujourd’hui, finalement, c’est la troisième vague que les experts redoutent, après les regroupements familiaux, principaux vecteurs de propagation du virus, que favorisent la période de Noël. Un pas de plus vers une vaccination massive dès le printemps ?

Lire la suite…

Covid-19 : quand la santé obéit aux lois du marché

Sans surprise, il sera question dans notre revue de presse de ce vendredi de la pandémie de COVID-19. Deux études tout d’abord qui vont électriser l’actualité autour de l’hydroxychloroquine. Et l’annonce du directeur général de Sanofi, Paul Hudson, sur un hypothétique vaccin, qui enflamme la classe politique. 

Lire la suite…

Vaccin DTP : l’État sera-t-il bientôt condamné ?

Éditorial de la 424ème La Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, l’a rappelé devant l’Assemblée nationale : l’aluminium contenu dans les vaccins est sans risque pour la santé. « Nous avons sur les adjuvants un recul d’utilisation de quatre-vingt-dix ans et plusieurs centaines de millions de doses ont été utilisées depuis que les vaccins existent. ne sont pas nocifs pour la santé, ainsi que tous les rapports le montrent. Je vous renvoie notamment à l’excellent rapport de l’Organisation mondiale de la santé publié en 2003 et à toutes les études scientifiques. Nous sommes dans l’irrationnel le plus total. Nous travaillons aujourd’hui à lutter contre les réseaux sociaux et contre la désinformation. » avait-elle lancé en juillet dernier. Pourtant une étude sur le sujet révélée par Le Parisien semble pointer du doigt des risques potentiels. (suite…)

[Re]vue de Web : Le Rêve de Cassandre

Avançant sur des braises chaudes dans les dossiers de réforme, malgré une majorité godillot lui autorisant les pleins-pouvoirs, Emmanuel Macron et le Gouvernement d’Édouard Philippe tentent de verrouiller toute la communication. Malgré quelques couacs et bafouilles… Quand Christophe Castaner se paye la couronne d’Angleterre En 2012, on avait eu droit au pain au chocolat à 10 centimes de Jean-François Copé, au ticket de métro à 4€ de Nathalie Kosciusko-Morizet. Aujourd’hui, c’est Christophe Castaner qui avance le prix d’une couronne dentaire à …1500€. Bourde involontaire ou intox délibérée ? Lire : Quand Castaner se paye la couronne de la Reine d'Angleterre Quand @CCastaner se paye la #couronne de la Reine d’Angleterre https://t.co/gx8vjuZJLa #DentGer #dentiste #tarif #prothese — Vincent Fromentin (@vfromentin) 15 juin 2017 Lire : Convention des chirurgiens-dentistes, 200M€ à se mettre (suite…)

Vaccination : la loi, les lobbies ou les labos ?

Éditorial de la 394 Le 8 février dernier, le Conseil d’État a donné une décision qui rend la position de la Ministre de la Santé assez inconfortable. Comme nous l’avions évoqué en juin 2015 à propos de la controverse lancée par le Pr Joyeux, la loi française oblige à vacciner les enfants de moins de 18 mois contre la diphtérie, le tétanos (selon l’article L3111-2 du Code de la Santé Publique) et la poliomyélite (article L3111-3). Or, depuis 2008, aucun vaccin ne correspondant à ces seules obligations n’est commercialisé en France, seuls des vaccins contenant également d’autres vaccinations (comme la coqueluche, l’haemophilus ou l’hépatite B), non obligatoires, sont disponibles. Un gros coup des labos ? D’autant que le DTP classique coûte 7 euros alors qu’un vaccin hexavalent coûte plus de 40 euros. Des « tensions d’approvisionnement » ont vite conduit (suite…)

Vaccination obligatoire : le Pr Henri Joyeux va-t-il trop loin ?

Dans une vidéo bien huilée postée sur Internet, le Pr Henri Joyeux pointe du doigt la pénurie suspecte d’un vaccin obligatoire et le silence complice des autorités sanitaires. Depuis 2008, le vaccin obligatoire DT-Polio pour les enfants de moins de 6 ans n’est plus commercialisé en France par les laboratoires pharmaceutiques : on observe depuis septembre une pénurie généralisée de vaccins tétravalents (DT-polio-coqueluche) et pentavalents (DT-polio-hépatite B-coqueluche). « Le résultat est que les parents ont le choix entre laisser leur enfant sans couverture vaccinale et s’exposer, en plus des risques médicaux, aux poursuites pénales prévues par la loi. Ou vacciner leur enfant avec un vaccin hexavalent DT-polio-Hib-coqueluche-hépatite B, l’Infanrix Hexa, le seul qui ne souffre d’aucune pénurie« , explique le professeur Joyeux. Un vaccin qui « coûte jusqu’à sept fois plus que les autres (suite…)

A-t-on perdu la mémoire des vaccins ?

Le 22 avril dernier s’ouvrait la semaine européenne de la vaccination sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé. Marisol Touraine en a profité pour caresser dans le sens du poil les laboratoires pharmaceutiques quelque peu malmenés par l’annonce de son plan d’économies pour la santé. La Ministre s’est ainsi rendue dans un centre de santé du 13ème arrondissement à Paris pour réaffirmer les bienfaits de la vaccination à des Français de plus en plus réticents avec la vaccination.

Lire : Médicament et croissance économique, les industries dans le cas K

Selon un sondage de janvier 2013, le climat de défiance envers les vaccins augmente. Alors que la France, longtemps gourmande en médicaments, est revenue dans la moyenne européenne, 87% des Français s’estiment encore « trop gros consommateurs de médicaments« . Et 1 Français sur trois n’a pas confiance dans les vaccins, les estimant beaucoup moins sûr que les médicaments en général. Pourtant les précautions et la vigilance dans l’élaboration des vaccins n’ont cessé d’être renforcées. Trop de médicaments ? Pas assez de vaccins ? Le vaccin traverse-t-il une crise de confiance ?

Lire la suite…