Tag archives : primaires

Présidentielles 2017 : la révolution de la santé en marche ?

Éditorial de la 392 Les urnes se sont prononcées. Avec près de 2 millions d’électeurs, les primaires de gauche ont désigné Benoît Hamon pour candidater aux présidentielles. Il devance ainsi Manuel Valls avec 58,65% des voix et pourra promettre Hamon et merveilles avec son revenu universel. Lire : Pauvreté et minima sociaux, vers une nouvelle donne ? Une proposition chiffrée par l’Institut Montaigne à hauteur de 349 Md€ par an à terme, soit 20% du PIB actuel. Un projet irréaliste pour certains. Et pour octroyer les 750€ pour tout citoyen majeur, entièrement financé par l’État, Benoît Hamon avance quelques pistes de financement : fusion des aides existantes (minima sociaux et famille), suppression de niches fiscales, taxation des robots et augmentation des taxes et impôts pour les riches. En matière de santé, on ne (suite…)

Primaires de droite : quelques murmures sur la santé

Surprenants, les résultats de la primaire à droite ont porté Fillon, dans tous les départements français (sauf en Aquitaine), loin devant les autres. On attendait Juppé et, pour ne rien vous cacher, nous allions dans ces lignes nous interroger sur le fait de savoir comment Juppé, devenu présidentiable, allait détricoter le plan qui porte son nom. Car au fond, cette indigestion d’Etat dont il est la cause depuis ses Ordonnances de 96 paralyse aujourd’hui la médecine française et permet depuis 20 ans aussi bien à la gauche qu’à la droite de taper impunément (c’est à dire avec la bénédiction du Parlement) dans le porte-monnaie de la vieille dame. Lire : Juppé et ses tontons flingueurs. Ouf ! diront les hussards de la CSMF qui ont battu le pavé en 1995 (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer