Tag archives : prévention

Plan Priorité Prévention : le Gouvernement présente ses 25 mesures phares

Éditorial de la 445ème La prévention a toujours été une arlésienne des politiques de santé. Ce lundi, pourtant, le Premier Ministre, Édouard Philippe, et la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ont annoncé 25 mesures-phares pour que « la prévention ne soit plus seulement un concept mais une réalité » et « qu’elle devienne centrale dans toutes les actions » afin de « préserver près de 100 000 vies par an« . Le plan présenté hier, dans les locaux de Santé publique France, première brique de la Stratégie nationale de santé, décline ainsi plusieurs mesures pour chaque période de la vie (grossesse, 1000 premiers jours, enfance, etc.) pour un investissement de 400M€ sur 5 ans. Le temps périnatal et la petite enfance Dès le temps périnatal, les actions de prévention reposeront sur une sensibilisation accrue des femmes enceintes (suite…)

Comment les Big data sauveront nos vies

Lorsque nous nous connectons à Internet, notre navigation laisse de nombreux indices sur notre vie personnelle. Au-delà du flot de détails intimes que nous livrons volontairement sur les réseaux sociaux ou les différents sites, le moindre de notre comportement sur la Toile est traqué. Ces métadonnées appelées « Big data » constituent un gisement impressionnant de renseignements sur nos besoins, nos envies. Les géants du numérique (Amazon, Facebook, Google, Apple) utilisent ces données pour améliorer la qualité des services proposés mais également pour les revendre à des sociétés commerciales.

Cependant, l’exploitation innovante de ces Big data permet, par le croisement de corrélations complexes, d’anticiper certains phénomènes comme, par exemple, une épidémie de grippe. Bientôt, notre connexion permanente à Internet autorisera d’identifier des possibles facteurs de risques sanitaires selon notre comportement et nos habitudes de navigation. Ces Big data permettront à grande échelle la diffusion non commerciale de messages de santé publique afin de prévenir les risques de maladies chroniques dans le monde.

Lire : numérique & santé, le baron perché.

Lire la suite…

Loi de santé : morceaux choisis

Éditorial de la 305 Loin de baisser la garde, les syndicats de professions de santé ont remis le couvert le 31 mars tandis que l’assemblée nationale examinait la multitude d’amendements déposés aussi bien par l’opposition que par le gouvernement. Un exécutif devenu plus souple sur certaines dispositions mais demeuré intransigeant sur d’autres. Nous avons opté, avec le retour des cloches, pour une sélection de quelques morceaux choisis tout au long de cette semaine dans les documents parlementaires ou dans la presse. « Ces dix années ont été dix années d’occasions manquées. Le seul legs laissé à nos concitoyens, ce sont les franchises et les déremboursements. Il y a des héritages plus glorieux que ceux-là. » (Marisol Touraine, 31 mars 2015, Assemblée Nationale) « Le tiers payant, c’est une mesure de progrès. C’est une (suite…)

La santé vue par les femmes : une enquête IPSOS – STERIA

Une enquête IPSOS-STERIA réalisée en octobre 2014 auprès de 1000 femmes à la demande du LIR nous éclaire sur les voies à prendre (ou à éviter) pour notre système de santé. Devant le déficit abyssal d’originalité de nos politiques sur les questions de santé plusieurs acteurs iconoclates formulent des propositions qui tombent avec mépris dans l’indifférence générale. La santé n’intéresse pas le pouvoir. Le jeu de cache-cache est connu. La droite quand elle est dans l’opposition fait la roue devant les médecins et, une fois au pouvoir, promesses bues, les massacre. Juppé en sait quelque chose. La gauche fait pareil. Le bulldozer idéologique se met en marche dans l’euphorie de la victoire du peuple mais ralentit quand il y a le feu. En ce moment Marisol Touraine fait du rodéo (suite…)

Jean de Kervasdoué : nostalgies et portes ouvertes

Plutôt décevant, le livre de Jean de Kervasdoué « ils ont perdu la raison » est resté  discret. Normal :  les lecteurs ont connu mieux. Jean de Kervasdoué fait partie de cette aristocratie catho bretonne qui a viré à gauche, en gardant la particule, le regard altier et cette façon de parler avec componction comme si chaque mot produit devait être une pépite que s’arracherait un auditoire conquis. Le livre qu’il vient de commettre, ils ont perdu la raison, paru en février 2014 aux Éditions Robert Laffont est un essai, écrit à la première personne, livrant pêle-mêle ses coups de blues et ses nostalgies de militant socialiste, ses coups de gueule sur les grands sujets de société, ses coups de griffe (plutôt succulents) sur des écolos devenus imbéciles, ses analyses (plutôt pertinentes) (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer