Tag archives : ONDAM

Plan d’urgence à l’hôpital : insuffisant pour calmer les soignants

Cette semaine a été marquée, comme nous l’annoncions dans l’édito de mardi, par la présentation par Agnès Buzyn et Édouard Philippe, lors du Conseil des Ministres du mercredi 20 novembre dernier, d’un nouveau plan d’investissement pour l’hôpital. Face à la grogne qui montait, Emmanuel Macron avait promis lors d’un déplacement à Épernay jeudi dernier un « plan d’actions renforcé et des décisions fortes« . Décryptage. À la suite du pacte de refondation des urgences présenté en septembre, ce plan d’investissement prévu sur 3 ans décline 14 mesures autour de 3 thématiques : meilleure attractivité des métiers, meilleure gouvernance, investissements plus importants. Avec à la clé, 1,5 Md€ de financement supplémentaire (300 M€ en 2020, 500 M€ en 2021 et 700 M€ en 2022) et 10 Md€ d’allègement de dette sur 2020-2022. Les 14 mesures (suite…)

Négo dentaire : accord « historique » ou miroir aux alouettes ?

Les hôpitaux de proximité au goût du jour Un rapport du haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) propose de remettre au goût du jour les hôpitaux de proximité. On peut effectivement lire en page 39 un chapitre consacré au « déploiement d’une offre d’établissements de santé communautaire » permettant d’assurer « une ligne d’hospitalisation de premier recours« . Ainsi, entre 550 et 600 entités pourraient constituer un « maillage dense du territoire en centres hospitaliers communautaires, de statut public ou privé« . Lire : Faut-il fermer les petites maternités ? Un « scénario de rupture » pour le système de santé https://t.co/3ewmsrKNJU — Vincent Fromentin (@vfromentin) 8 juin 2018 Les comptes de la Sécu à flots ? Mardi dernier, la commission des comptes de la sécurité sociale publiait ses prévisions : porté par une croissance soutenue et (suite…)

Transformation du système de santé : une stratégie en éprouvette

La stratégie de transformation du système de santé : des experts qui réfléchissent dans des bureaux tout en verre Quand on jette un oeil (amusé) sur le clip que nous a pondu le Ministère pour égayer le peuple sur la stratégie nationale de santé en cours d’élaboration, on peut y voir les réunions des « pilotes » de la transformation qui réfléchissent ensemble sur notre avenir. Des gens en costume, sérieux mais pas trop. On n’entend pas leurs discussions (à mon avis, ça devrait plus ressembler à ça) mais une voix off qui nous rassure. Lire : Plan Priorité Prévention : le Gouvernement présente ses 25 mesures phares Une stratégie en éprouvette… Pas étonnant que, quand les ministres se déplacent sur le terrain, ils se prennent des cartons par les syndicalistes. Les groupes (suite…)

PLFSS 2018 : les bidouillages continuent

Ce matin, Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics, ont présenté le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018

Quelques minutes auparavant, la Commission des Comptes de la Sécurité sociale, dans son rapport de septembre, a présenté un solde prévisionnel des régimes de base et du FSV à -8,6Md€ (page 9). Or, peu après,  les deux ministres ont annoncé leur volonté de le ramener à seulement -2,2Md€. Par quel tour de magie ?

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Comme le notent François Béguin et Raphaëlle Besse Desmoulières, dans Le Monde, la hausse en deux temps de la CSG génèrera près de 3,7 Md€ de recette ! Un artifice comptable (encore un !) qui va jouer à plein et permettra d’injecter ces milliards artificiellement dans les comptes de la Sécu…  Lire la suite…

L’équilibre des comptes ne sera pas au rendez-vous

Éditorial de la 410ème Le Saint Esprit semble bien avoir touché toutes les têtes cette semaine. Selon un dernier sondage Ifop pour Le Parisien, le raz-de-marée Macron escompté pour les élections présidentielles pourrait assurer au Président une majorité absolue à l’Assemblée. Pour autant, le Président christique devra en convaincre plus d’un lorsque l’on sait les perspectives économiques envisagées par les experts. La Cour des Comptes a rendu public la semaine dernière son rapport sur le budget de l’État en 2016 dans lequel elle pointe du doigt le bilan critiquable de l’ère Hollande. Si le déficit affiché en fin de quinquennat est inférieur aux prévisions de la loi de finances initiale et de la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques 2014-2019, il résulte d’un bidouillage avec les comptes spéciaux. Et les sous-budgétisations ainsi (suite…)

Les libéraux parlent aux libéraux

Éditorial de la 377 C‘est encore la rentrée. « Les » rentrées devrait-on dire. Chacun y va de son sondage pour tenter de faire peser la santé -et ses intérêts-  dans le débat pour les présidentielles. Nous osions poser la question la semaine dernière : pourquoi rien ne change jamais ? Mais tout le monde connaît la réponse ! Pour traîner ses savates dans les colloques, les thinktanks et autre universités d’été, on y croise toujours les mêmes vieux cons ! Et quand un rusé sophiste comme Macron vous sort deux paradoxes et une solution à venir, tout le monde opine du chef d’un air entendu. Le système produit un trublion plaisant et rhéteur pour pouvoir perdurer coûte que coûte… Aujourd’hui, on secoue les wagons de temps en temps pour faire croire que le train roule toujours, (suite…)

Présidentielles et santé : pourquoi rien ne change jamais ?

Éditorial de la 376 Personne n’y croit. Et pourtant les communicants redoublent de pédagogie pour nous convaincre que tout va pour le mieux. Un peu comme Édouard Herriot durant l’été 1933 qui visitait, enthousiaste, une Ukraine dévastée par la famine. Marisol Touraine annonçait la fin historique du « trou » de la sécu, comme une réalisation majeure du quinquennat Hollande. « L’histoire du quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux » disait-elle en substance… Passant allègrement sous silence la détérioration toujours alarmante, en raison de l’augmentation du nombre de chômeurs, du Fonds de solidarité vieillesse (3,9Md€ de déficit annuel),  qu’un rapport du Sénat avait déjà pointée en juin dernier (voir aussi pp.44-45 du rapport de la Cour des Comptes ci-après), et confondant à dessein l’amélioration avérée du déficit annuel (ramené à -400M€) et la dette cumulée de (suite…)

Hôpital : le plan d’économies affectera-t-il les effectifs ?

Guillaume Guichard, dans un article paru hier dans Le Figaro, affirme, carte à l’appui, que le plan d’économies pour les hôpitaux présenté par la Ministre en février 2015 prévoyant 3 milliards d’économie de 2015 à 2017, imposera une suppression de 16 000 lits qui « ne pourra se faire sans toucher à la masse salariale« . Quelques heures plus tard, la Ministre s’est empressée de démentir par un communiqué : « il n’existe pas de plan de fermeture de lits, pas plus qu’il n’existe de plan de fermeture des sites d’urgences« . Dont acte pour la FHF qui « attend donc aujourd’hui des pouvoirs publics qu’ils donnent des consignes fermes aux Agences Régionales de Santé afin que prennent fin les injonctions qui sont actuellement adressées aux établissements pour qu’ils procèdent à des fermetures de lits d’ici 2017« , lit-on dans (suite…)

Le marché pharmaceutique français en baisse pour la 3ème année consécutive

L’économiste en santé Claude Le Pen a présenté cette semaine les tendances du marché pharmaceutique. Pour la 3ème année consécutive, le marché français est en baisse (-0,3%) : pour la médecine de ville les valeurs sont même en baisse de -1,8%. Côté hospitalier, le Sovaldi a dopé le marché de +10%. Sans ce médicament coûteux, le marché hospitalier est « plat ». Deux raisons avancées par l’économiste : les baisses de prix imposées par le Gouvernement et la diminution des prescriptions des médecins libéraux. La baisse des dépenses pharmaceutiques à la hussarde La maîtrise des dépenses de l’ONDAM dont le couperet tombe chaque année a incité  Frédéric Van Roekeghem, l’ancien patron de la CNAMTS, à développer des méthodes fortes. Le PLFSS 2015 souligne encore que « l’effort attendu des régimes de sécurité sociale s’appuiera en premier (suite…)

Petit manuel de Macron-économie à l’hôpital

Un article du projet de loi Macron permettra aux hôpitaux d’exporter leur savoir faire. Signe d’un changement de regard sur le système de santé français ? Depuis que l’Organisation mondiale de la santé en 2000 a érigé la France au premier rang pour son système de santé -score régulièrement contredit par nos déclinologues assermentés- la médecine française jouit d’une réelle réputation dans la plupart des pays dans le monde. Les mesures proposées par Emmanuel Macron ne sont cependant pas suffisantes pour faire de la santé un secteur exportateur de richesses. Le sport de l’export La France peut-elle vendre sa médecine ? L’article paru dans Les Echos de mercredi dernier montre à quel point tout est toujours compliqué dans notre pays. Alors qu’on exporte le musée du Louvre et les grandes (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer