Tag archives : Marisol Touraine

Le tiers-payant généralisé revient au galop

Maladie chronique de Lyme : nouvelle fake disease ? La maladie de Lyme existe. Elle est d’ailleurs reconnue depuis 1999 au titre du régime agricole comme une maladie professionnelle nous rappelle Aurélie Haroche du JIM à propos de la décision rendue par le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Guéret dans la Creuse. J’appelle tous les malades de #Lyme à se joindre à cette plainte contre les détracteurs pr reconnaître notre préjudice et faire valoir nos droitshttps://t.co/MlBM4qN0mF@jeromegrosjean @luneenlair @JeanPaul75 @ArianeBeldi @afis_science @FranGoehringer @MichelDeprost #LymeGate pic.twitter.com/V5MxIGrhjm — Aspie Lymie (@AspieLymie) 21 avril 2018 Nota : il faut dérouler les commentaires de ce tweet... Mais la maladie de Lyme est certainement un peu trop à la mode. Elle est devenue un fourre-tout que certains experts ont condamné. Le mois dernier, l’association Le (suite…)

[Re]vue de Web : les tactiques électorales en marche

À quelques jours des élections législatives, il était tactiquement crucial que l’exécutif annonce une « évaluation » du tiers payant généralisé. Fortement décrié par le corps médical lors de son vote durant le quinquennat Hollande, cette mesure emblématique crispait une grande partie des professionnels de santé dont le vote est précieux. D’ailleurs, beaucoup de professionnels ont choisi de se lancer dans la course des législatives. Ces soignants qui roulent pour Macron Selon Egora, ils sont près de 260 candidats aux législatives à être issus du monde sanitaire et médico-social. L’article cite le cas de certains médecins comme Ségolène Neuville qui brigue la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales où elle a été députée de 2012 à 2014, Olivier Véran, le conseiller santé de Macron, en lice dans la 1ère circonscription de l’Isère où Agnès Buzyn a profité (suite…)

Législatives : la drôle de guerre

Éditorial de la 409ème Marisol Touraine, qui se présente aux législatives, va-t-elle rentrer dans le dictionnaire des girouettes s’interroge Aurélie Haroche dans le Journal International de Médecine. Pourtant, lors des interventions sur le santé d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, elle avait marqué son profond désaccord sur ses positions au cours d’un live-tweet enragé. Sentant certainement le vent tourner, ralliée à la majorité présidentielle de dernière minute, Marisol Touraine se présente aux législatives. Pourtant investie officiellement par le PS, elle se réclame exclusivement de la « majorité présidentielle » et son affiche de campagne est à l’image de son paquet de cigarette : sans logo. Aucune référence au parti. Du coup, son grand écart suscite une bronca tant du côté des macronistes que de ses militants. La Fédération PS de sa circonscription a saisi (suite…)

[Re]vue de Web : prends l’oseille et tire-toi

Cette semaine, une fois n’est pas coutume, de nouvelles affaires ont émaillé la course aux législatives et entaché un Gouvernement qui se prévalait d’être immaculé. Affiché comme un non-événement le FerrandGate soulève pourtant quelques réactions. Quand Richard Ferrand défendait ses intérêts à l’Assemblée L’objectif est louable : améliorer l’accessibilité aux soins. Pourtant, Richard Ferrand alors député proposait en 2012 une loi visant à permettre aux mutuelles de créer des réseaux de soins. Problème : depuis 1998, il était toujours conseiller pour les Mutuelles de Bretagne. « Un peu comme si un directeur ou ex directeur d’Areva était rapporteur d’une loi favorisant le nucléaire » ironise le Dr. Marty de l’UFML… #FerrandGate kiceti qu’etait dans les rapporteurs d’une loi faite pour mutuelles? ( ajoutons que @BrunoLeRoux fut mgen et Carrey conte LMDE) pic.twitter.com/EE8C8DAOt2 (suite…)

[Re]vue de Web : l’heure des bilans et des boules de cristal

Après les boules puantes, les boules de cristal. À l’approche des législatives, on ne parle pas encore « programme » mais arrangements politiques et tactiques. L’heure du bilan de Marisol Touraine, qui se lance à la députation à Loches, épargnée par Emmanuel Macron qui ne proposera pas de candidat face à elle dans sa circonscription, la 3e d’Indre-et-Loire. Une chance pour elle d’être élue sans problème. Et une bonne nouvelle pour le monde médical ! Le swing de Touraine Le Dr. Jean-Yves Nau relit l’actualité sur son blog pour ces prochaines échéances législatives. En particulier pour Marisol Touraine « dont on ne parlera bientôt plus« … Elle vient d’annoncer sa candidature : « Je le dis sans ambages ni ambiguïté, je souhaite le succès du nouveau président de la République. Et j’inscris clairement ma candidature dans le cadre (suite…)

Une fin de quinquennat sous le signe de la grogne

Éditorial de la 402ème Le bilan du quinquennat Hollande « pèse incontestablement« , de l’aveu même de Benoît Hamon, dans la course à la présidentielle. L’ancien frondeur, devenu le candidat du Parti Socialiste, compte désormais désabusé les ralliements à Emmanuel Macron et assiste impuissant à la montée fulgurante de Jean-Luc Mélenchon. Pour lequel il votera certainement au deuxième tour, a-t-il confié sur le plateau de l’émission On n’est pas couché, après « une bonne sieste« . Une badinerie qui ne passe pas auprès des socialistes… Pourtant, il y a matière à défendre le quinquennat passé. Lors du Conseil des Ministres, mercredi dernier, un livret de 75 pages intitulé « Un quinquennat pour la France et les Français » a été remis aux membres du Gouvernement. Les pages 29-30 sont consacrées à la santé et reviennent sur les (suite…)

[Re]vue de Web : Quand Marisol Touraine fait un tabac

Retour sur une semaine d’actualités qui, encore une fois, malmènent la politique anti-tabac de Marisol Touraine. De quoi certainement alimenter le buzz médiatique et faire de la ministre une femme « influente »… Le point sur les négociations conventionnelles des pharmaciens La négociation conventionnelle des pharmaciens d’officine risque bien de durer encore un peu, puisque les 2 syndicats représentatifs de la profession (FSPF et USPO) et l’Assurance maladie poursuivront leurs discussions le 26 avril pour une signature définitive le 5 mai au plus tard. Si le texte est validé, c’est une enveloppe de 300M€ à la clé. Sept séances de négociations qui n’ont pas réussi à faire s’entendre les 2 syndicats. Pour la Fédération des syndicats pharmaceutiques (FSPF), « l’absence de propositions chiffrées exhaustives ne permet pas de définir le financement indispensable à la réussite de (suite…)

Marisol Touraine rend visite à Google

Le 15 mars dernier, avant de s’envoler pour la Californie à la rencontre des entrepreneurs de la médecine de demain, la Ministre de la Santé a annoncé, dans le cadre du plan d’investissements 2017-2021 (2Md€) prévu par la réforme des groupements hospitaliers de territoire (GHT), le déclenchement de 550M€ pour 2 programmes afin « d’accompagner les établissements de santé dans le virage numérique« . Depuis près de 20 ans, on engloutit des milliards d’euros dans l’interopérabilité de systèmes d’information hospitaliers, le numérique à l’hôpital ou le dossier médical. Pourtant, à l’hôpital, on colle toujours des post-it avec les codes de connexion sur les écrans d’ordinateur. Pourtant, avec les technologies, les hôpitaux sont encore la cible privilégié des hackers et des ransomware : selon Microsoft, les hôpitaux américains sont en tête du classement; la France, derrière la Turquie, est en 7ème position. 

La semaine dernière, notre Ministre de la Santé, Marisol Touraine, était en Californie pendant trois jours pour valoriser « l’excellence médicale française » au travers des partenariats noués entre la France et les États-Unis. Se serait-elle donc jetée dans la « Google » du loup, pour parodier le titre de l’ouvrage (à lire) de Christine Kerdellant publié en janvier dernier chez Plon, en visitant Verily, l’une des filiales à haute valeur ajoutée d’Alphabet (Google) ? Installée dans le Sud de la Californie, cette société, qui cultive le secret, est dirigée d’une main de fer par le scientifique et entrepreneur Andy Conrad. Des projets pour « révolutionner la médecine« , pharamineux voire irréalistes, qui ont même fait fuir certains talents et cerveaux recrutés par la société.

Lire : la e-santé, les connexions dangereuses.

Comme Calico, ces sociétés qui bénéficient de budgets colossaux, d’investissements hors du commun ou de placements et d’optimisations dans tous les paradis fiscaux du monde, sont prêtes à tout pour révolutionner la génétique et la santé. Mais le plus effrayant n’est pas qu’ils aient potentiellement tous les moyens pour y parvenir, argent comme data, mais bien plutôt qu’ils n’aient aucun frein à leurs desseins transhumanistes : aucun comité d’éthique ou conseil médical indépendant pour freiner leurs ardeurs.

Lire : Quand Google nous vaccinera.

En septembre dernier, Verily et Sanofi s’étaient alliés en injectant chacun 250M€ dans une société commune baptisée Onduo. L’objectif est de tirer profit de « l’expérience de Verily en matière d’électronique miniaturisée, de techniques analytiques et de développement de logiciels grand public » et du « savoir-faire et de l’expérience cliniques de Sanofi« , leader sur le marché des médicaments pour diabétiques, afin de proposer des traitements innovants à destination des 442 millions de patients souffrant de diabète dans le monde. Une manière certainement de diversifier les activités du laboratoire pharmaceutique dans un marché en expansion mais à un moment où son médicament phare, le Lantus, tombe dans le domaine des génériques. Alors qu’en France les taxes sur l’industrie du médicament ne cesse d’augmenter opportunément, de quoi ont bien pu parler Marisol Touraine et Andy Conrad ?

Lire : Sécurité sociale, la révolution du financement prédictif

La laborieuse et coûteuse informatisation de l’hôpital

Lire la suite…

L’erreur dangereuse de Marisol Touraine

Éditorial de la 383 Lors du débat télévisé entre les deux candidats au second tour de la primaire de la droite, Marisol Touraine s’est lâchée avec un « live-tweet » déchaîné, incendiant l’un, critiquant l’autre mais défendant surtout son bilan. On ne sait si elle était seule en pantoufles devant la TV ou si un staff de communicants planchait en direct et lui soufflait les tweets à publier… Lire : 3 (fausses) idées-reçues sur le programme santé de François Fillon Pour faire mieux, elle a annoncé, lors d’un débat sur une proposition de loi visant à édulcorer la liberté d’installation, une augmentation du numerus clausus de 478 places pour 2017. Mais qui a dit qu’il manquait de médecins ? Il n’y en a jamais eu autant qu’aujourd’hui; ils sont juste mal répartis sur le territoire. (suite…)

Présidentielles et santé : pourquoi rien ne change jamais ?

Éditorial de la 376 Personne n’y croit. Et pourtant les communicants redoublent de pédagogie pour nous convaincre que tout va pour le mieux. Un peu comme Édouard Herriot durant l’été 1933 qui visitait, enthousiaste, une Ukraine dévastée par la famine. Marisol Touraine annonçait la fin historique du « trou » de la sécu, comme une réalisation majeure du quinquennat Hollande. « L’histoire du quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux » disait-elle en substance… Passant allègrement sous silence la détérioration toujours alarmante, en raison de l’augmentation du nombre de chômeurs, du Fonds de solidarité vieillesse (3,9Md€ de déficit annuel),  qu’un rapport du Sénat avait déjà pointée en juin dernier (voir aussi pp.44-45 du rapport de la Cour des Comptes ci-après), et confondant à dessein l’amélioration avérée du déficit annuel (ramené à -400M€) et la dette cumulée de (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer