Tag archives : lois bioéthiques

Lois bioéthiques : que dit vraiment le rapport Touraine ?

Les réactions n’ont pas manqué autour de la publication du rapport de la mission parlementaire présidée par Xavier Breton (député LR), avec pour rapporteur Jean-Louis Touraine (député LREM). Dernier passage obligé avant les discussions parlementaires de révision de la prochaine loi bioéthique, ce rapport décapant mérite que l’on s’y attarde. Comme plait à la rappeler ...
Pour lire la suite, vous devez être abonné. Abonnez-vous pour seulement 70€ par an !

Etats généraux de la bioéthique : faut-il y croire ?

Éditorial de la 451ème C‘est en 1994 que sont adoptées en France les premières lois bioéthiques sous le Ministère d’Édouard Balladur. Simone Veil est alors la ministre des affaires sociales et de la santé. Ces trois lois posent un principe essentiel : celui de l’inviolabilité et de l’indisponibilité du corps humain. Elles ont pour objectif initial d’encadrer le « don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain » (prélèvement d’organes, transplantations, conservation et utilisation des tissus et des cellules du corps humain, assistance médicale à la procréation, don et utilisation de gamètes, consentement des individus pour le recours à une médecine prédictive ou à identification génétique). Toutefois, compte tenu de la rapidité des progrès médicaux et scientifiques, la loi de juillet 1994 a prévu sa révision au terme de cinq années d’application. Et il fallait bien un tel (suite…)

« PMA pour toutes » : l’épineuse question que tranchera Macron

Éditorial de la 413ème Pour sa 40ème édition, l’État a décidé de soutenir la GayPride parisienne samedi 24 juin dernier. « C’est la première fois que l’Etat soutient officiellement la marche » peut-on lire sur le site du Gouvernement. Deux ministres avaient fait le déplacement : Mounir Mahjoubi (Numérique) et Marlène Schiappa (Egalité femmes-hommes). Et un slogan unique : « La PMA pour toutes, sans condition ni restriction, c’est maintenant ».   La France est arc-en-ciel. Nous sommes riches de nos diversités, soyons en fiers ! #MarcheDesFiertés #LoveisLove — Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) 24 juin 2017 Il y a quarante ans, les associations réclamaient un « droit à la différence« ; aujourd’hui, il s’agit d’une « égalité de traitement« . Pour Alexandre Urwicz, président de l’association des familles homoparentales (ADFH), interrogé par Le Monde, « la PMA n’est pas un traitement (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer