Tag archives : Itelis

La note de Terra Nova qui fâche

Lundi, Terra Nova, le think tank socialiste, publiait une note d’une quarantaine de pages, intitulée « La santé en réseaux : qualité des soins, entreprise à mission et contrats dérogatoires » qui entend plaider pour « une plus large reconnaissance des vertus et bénéfices des réseaux de soins » en dépit des « fortes résistances » qu’ils rencontrent « en particulier chez les opticiens, les audioprothésistes ou les chirurgiens-dentistes ». 

Parallèlement, le cabinet Xerfi publiait une note (payante) sur les plateformes santé et les réseaux de soins dans l’assurance analysant une concentration encore plus importante des acteurs de ce secteur pour les six plateformes qui se partagent le marché (Audistya/Optistya, Carte Blanche Partenaires, Itelis, Kalivia, Santéclair et Sévéane). L’étude du cabinet incite les réseaux de soins à « augmenter l’adhésion et l’engagement des professionnels de santé ».

Lire : La tentation mutualiste

Les réseaux de soins veulent montrer patte blanche : selon l’étude Terra Nova, « les réseaux n’ont, semble-t-il, jamais fait l’objet de réclamations ou d’alertes, ce qui leur a permis d’échapper à tout contrôle de la part des autorités sanitaires, sur le plan national comme local. Ce point est pourtant crucial, parce qu’il concentre les critiques des détracteurs des réseaux pour lesquels une trop forte pression sur les prix ne peut qu’entraîner des risques pour la qualité des pratiques et des soins » (p.32)

Aujourd’hui, 50 millions de personnes ont accès à un réseau de soins, contre seulement 30 millions en 2010. Dans le cas de l’optique (12 000 points de vente), des prothèses dentaires et auditives (4 600 points de vente), la prise en charge publique n’est respectivement que de 4 %, 20 % et 14 % des dépenses totales. C’est d’ailleurs ce qui explique le taux de pénétration de plusieurs réseaux dans ces trois secteurs. Lire la suite…

[Re]vue de Web : La Cour des Comptes accable une nouvelle fois les comptes de la Sécurité sociale

Dans le tumulte des scandales de la rentrée, la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, tente de se faire entendre pour présenter le chantier de sa Stratégie Nationale de Santé. Manque de bol, l’IGAS et la Cour des Comptes font le buzz à sa place… Agnès Buzyn dévoile sa Stratégie Nationale de Santé Lundi 18 septembre, la Ministre de la Santé a officiellement lancé, à l’aune d’un rapport du Haut Conseil de la Santé Publique, les travaux de sa Stratégie Nationale de Santé (SNS) autour de 4 grandes priorités : la prévention et la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins, la pertinence et la qualité des soins, et l’innovation. Un grand exercice de démocratie sanitaire est prévu jusqu’en décembre. Ensuite, Agnès Buzyn (suite…)

Les réseaux de soins dans le collimateur de l’IGAS

L’Inspection générale des Affaires Sociales (IGAS) a rendu hier un rapport sur la pertinence des réseaux de soins. Disons le d’emblée, la mission reconnaît, faute de données, qu’il est « impossible, à ce jour, d’évaluer l’impact des réseaux de soins sur le taux de recours aux soins et de savoir dans quel mesure l’effet prix est contrebalancé par l’effet volume« . Toutefois, le rapport apporte un éclairage alarmant sur ce système concurrentiel et fermé des réseaux de soins. Lire : La tentation mutualiste Les réseaux de soins prospèrent sur des secteurs (optique, aide auditive, soins dentaires) où la part des remboursements de l’assurance maladie obligatoire est faible et où les autorités sanitaires se sont totalement désengagées. Ils répondent donc à un besoin réel pour les patients dans des secteurs où le renoncement aux soins (suite…)