Tag archives : grève

Du pain et des roses

Éditorial de la 375 Après la grève des infirmiers, ce sont les médecins hospitaliers, hier, qui ont débuté une « grève massive« , à l’appel du syndicat des anesthésistes (SNPHAR-E), rejoint par Avenir Hospitalier et la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH). La raison ? Ils réclament 5 demi-journées de travail par période de 24h au lieu de 4h aujourd’hui. Actuellement, tous les praticiens hospitaliers, quelle que soit leur spécialité, doivent travailler 10 demi-journées par semaine pour un temps de travail hebdomadaire qui ne doit pas excéder 48 heures hebdomadaires; un seuil fixé par la directive européenne 2003/88/CE du Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003. Or, en 2 gardes, les praticiens ont déjà travaillé 48 heures, c’est-à-dire la limite maximale hebdomadaire autorisée par la directive européenne. Mais en 2  gardes dans la semaine, on génère seulement 8 (suite…)

Amour, Gloire et Black Friday

Éditorial de la 335 La croissance semble de retour en Europe, même si la France depuis dimanche n’a plus un seul centime dans ses caisses et vivra à crédit jusqu’à la fin de l’année… Le Gouvernement vient de publier un rapport sur les nouveaux indicateurs de richesse : si les indicateurs montrent une conjoncture défavorable, changeons d’indicateurs ! Il s’agit de « déplacer le centre de gravité de notre appareil statistique d’un système de mesure privilégiant la production à un système orienté sur la mesure du bien-être des générations actuelles et à venir, aux fins d’aboutir à des mesures plus pertinentes du progrès social. » Pour aller « au-delà du PIB« , en « utilisant des mesures plurielles » susceptibles d’avoir un « poids dans la décision publique au moins aussi important que celui des mesures usuelles de la production« . (suite…)

Vagues, houle et ressac

Éditorial de la 304 Caractéristique déjà ancienne de notre démocratie qui n’en a plus que l’apparence, la direction du pays, incapable de mesurer la réalité du terrain, se complaît dans une espèce de schizophrénie paranoïde l’empêchant de comprendre réellement les aspirations des Français. Car quoi, sur quel indicateur ce week-end les partis politiques ont-ils braqué leur lorgnette ? Sur le résultat d’élections dont un Français sur deux se moque royalement, convaincu que les conseillers généraux dont on ne connaît le plus souvent ni le nom ni le rôle ne servent qu’à dépenser l’argent public. Comme le titre Le Monde du 23 mars  « c’est une élection sans perdant », car qui peut gloser sur ces résultats ? Le Front National évidemment qui ne rate jamais une vaguelette pour surfer sur le ras-le-bol, (suite…)

Pourquoi les médecins font-ils grève ?

Éditorial de la 291 Alors que la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, assure que les services d’urgences n’ont pas eu de pics de fréquentation anormaux en cette période de fête de fin d’année, la grève des médecins fait rage. Elle devait s’arrêter mercredi, rejoints lundi par SOS médecins, mais les médecins entament désormais leur deuxième semaine de grève. Et les deux syndicats, MG-France et la CSMF, promettent de prolonger leur action au-delà du 31 décembre (les 6 et 21 janvier). Même si une audition des généralistes  est prévue le 12 janvier prochain, le climat risque d’être tendu. Comment en est-on arrivé là ? Tiers-payant, délégation de tâches, service territorial de santé au public, conventionnement, … Retour sur une année chargée pour les blouses blanches. VF Crédits photos : Marek Edelman (suite…)

Le Père Noël, la dinde et l’argent du beurre

Éditorial de la 289 Dans un tailleur de couleur grenat, serré d’une fine ceinture (toute symbolique), les traits sévères sur un fond sombre presque orageux, la Ministre de la Santé se confie à Libé : la loi de santé est un « choix assumé de la justice en matière de santé« , elle est « nécessaire« . La Ministre souhaite lever tous les « malentendus » et « travailler avec les professionnels de santé sur les mesures qui font débat« . On sait que de nombreux représentants, les nerfs usés, ont claqué la porte du groupe de travail sur le tiers-payant. Mais la Ministre reste trop évasive et équivoque pour apaiser les colères et convaincre les médecins qui appellent à la grève entre le 24 et le 29 décembre prochain… Joyeux Noël !  Sur France Info, la Ministre se lâche un peu (suite…)

Chicayas chocs

Éditorial de la 286 Il n’a pas suffit à Hollande de s’afficher bras dessus bras dessous avec Martine Aubry à Lille pour donner aux Bleus le jus nécessaire à la victoire de la France en Coupe Davis. Il y a assurément des gesticulations qui ne parviennent pas à transgresser les acrimonies profondes. Sifflé à son arrivée au stade Pierre Mauroy (cf Le Monde) , le président était venu chercher une partie du butin pour sa popularité défaillante. Pas de chance, les joueurs français (qui au demeurant vivent tous en Suisse) ont perdu. Juppé n’a pas fait mieux. Voilà le « chouchou » des Français (dixit Le Point de la semaine dernière) sifflé, hué, malmené sur ses propres terres gasconnes. Le Journal du Dimanche s’en délecte. Et Sarkozy, devant 4000 supporters bordelais, ramasse (suite…)

L’héautontimorouménos, Marisol et Nabilla

Éditorial de la 284 La prestation télévisée de François Hollande n’a pas su électriser les spectateurs. Comme le souligne Dominique Seux, dans les Échos lundi, « la meilleure volonté du monde ne permet pas de voir avec des lunettes roses les dernières statistiques publiées par l’Insee. (…) Beaucoup de responsables gouvernementaux sont conscients que les conditions ne sont pas réunies pour qu’un déclic psychologique et économique se produise ». Avec 7,9 millions de téléspectateurs, le Président rassemble autant que Julie Lescaut… Mais l’opération séduction pour relancer sa présidence à mi-mandat a échoué. Personne n’y a cru. Il aurait fallu s’appeler Patrick Jane face à John le Rouge pour persuader. Ou au moins avoir plus d’audimat !   Politique : pipo or not pipo ? Et de toutes façons, patatras ! C’est le (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer