Tag archives : Fillon

À propos du petit risque : la reculade de Fillon

Éditorial de la 386 Assailli par les reproches sur son programme santé, Fillon a été obligé de faire marche arrière. Les péripéties de ses propositions sur la politique de santé confirment la difficulté à réformer le secteur. Eric Le Boucher dans sa chronique des Echos de samedi résume parfaitement la situation : « le candicat (…) a dû reprendre sa copie devant les critiques et les sondages qui montrent que 9 Français sur 10 veulent qu’on préserve le système de santé. Et l’auteur identifie deux raisons : la première est la « schizophrénie de nos concitoyens » favorables aux réformes … sauf à celles qui touchent à leur sécu. La seconde est l’emballement médiatique sur des sujets trop ardus. « La réforme proposée n’a pas fait l’objet d’analyse sur le fond, dit-il, et tant (suite…)

Primaires de droite : quelques murmures sur la santé

Surprenants, les résultats de la primaire à droite ont porté Fillon, dans tous les départements français (sauf en Aquitaine), loin devant les autres. On attendait Juppé et, pour ne rien vous cacher, nous allions dans ces lignes nous interroger sur le fait de savoir comment Juppé, devenu présidentiable, allait détricoter le plan qui porte son nom. Car au fond, cette indigestion d’Etat dont il est la cause depuis ses Ordonnances de 96 paralyse aujourd’hui la médecine française et permet depuis 20 ans aussi bien à la gauche qu’à la droite de taper impunément (c’est à dire avec la bénédiction du Parlement) dans le porte-monnaie de la vieille dame. Lire : Juppé et ses tontons flingueurs. Ouf ! diront les hussards de la CSMF qui ont battu le pavé en 1995 (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer