Tag archives : Elysée

Communication : l’arme utile du politique

Éditorial de la 506ème

Quand la politique cafouille, le politique bidouille. En pleine crise sanitaire, le Gouvernement investi les réseaux sociaux depuis quelques mois pour capter l’attention des jeunes notamment au travers des influenceurs connus sur Youtube ou Twitch. Des plateformes vidéo qui draînent des millions d’internautes. Si l’idée est bonne, la frontière entre information gouvernementale et propagande politique est bien ténue…

Lire la suite…

Que Valls devienne….

Éditorial de la 277 Particulièrement féconde en déclamations politico-médiatiques, la semaine passée nous montre cette singularité devenue ordinaire : un événement en chasse un autre. Le premier ministre, Manuel Valls, a ouvert le bal le 16 septembre. Son discours de politique générale avait quelque chose de théâtral mais était au fond bien décevant. Un observateur même distrait n’avait pas de difficultés à deviner le numéro d’équilibrisme : un petit coup de cymbale à droite sur l’entreprise, provoquant même des applaudissements sur les bancs de l’opposition (comme si la droite au pouvoir avait dans le passé diminué les charges sur les entreprises, en dehors de la chaotique TVA sociale sortie in extremis avant la présidentielle et retoquée par la gauche immédiatement) ; un petit coup de violon alto pour jouer les mélopées habituelles de (suite…)

Petit marquis et grand maquis

Éditorial de la 255 C’est reparti. Les révélations de Mediapart sur les conflits d’intérêts d’Aquilino Morelle, la plume d’Hollande virée la semaine dernière, alimentent une gouaille stérile ; Le Point donne à l’article de Jérôme Béglé le titre de « honte et déshonneur » – n’exagérons rien – et l’ancien président de l’assemblée nationale, Bernard Accoyer, va jusqu’à demander dans Le Journal du Dimanche l’audition par les parlementaires de l’ancien conseiller du président. L’affaire Cahuzac exhale ses remugles ; la politique du moment n’a pas besoin de ses relents. Au moment où l’industrie pharmaceutique s’évertue à redorer son blason et réussit presque à faire oublier ses frasques anciennes, voici qu’un ancien dirigeant de Lundbeck, probablement dégagé de lien contractuel, en d’autres termes, viré depuis du laboratoire danois, étale sur la place publique des méthodes (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer