Tag archives : conventionnement sélectif

Déserts médicaux : Et si la solution était dans les virages « déambulatoires » ?

Nous connaissions déjà le virage ambulatoire comme une alternative à l’hospitalisation. Récemment, Agnès Buzyn évoquait lors de l’annonce de sa stratégie nationale de santé la nécessité d’un « vrai virage de la prévention dans notre pays » pour en finir avec « le tout soins ». A présent, une startup propose la maison de santé ou l’hôpital roulant pour mettre un terme aux déserts médicaux ! S’agit-il d’une vraie innovation organisationnelle ou d’une médecine foraine 3.0 bardée de technologie ? Les nouvelles caravanes des déserts médicaux Mardi 14 novembre 2017, à l’heure du petit déjeuner, Laura Tenoudji, chroniqueuse à Télématin, présente un reportage « Actions solidaires : la fin des déserts médicaux ?». Depuis le temps que la France cherche une solution au problème de la démographie médicale et aux (suite…)

Dépenses de santé en France : les remèdes choc de la Cour des Comptes

Le rapport annuel de la Cour des Comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques accable la gestion du quinquennat Hollande. Les dépenses de santé qui représentent plus de 11% du PIB doivent être davantage maîtrisées si la France souhaite conserver ses indicateurs de santé au vert. Un contexte idéal pour resserrer la vis. Au menu : renforcement des GHT, « rationalisation des prescriptions » au travers de contrats d’objectifs, suppression des négociations conventionnelles au profit d' »accords multi-professionnels », etc.

Lire : Quand l’État se défausse sur l’Assurance maladie pour limiter ses dérives budgétaires

Lire la suite…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer