Accueil / Les éditos des différentes Lettres de Galilée / Santé dans les présidentielles : aucune réforme en vue

Santé dans les présidentielles : aucune réforme en vue

Éditorial de la 396

À droite comme à gauche, l'homme providentiel et charismatique de la République est mort. Dans la course aux présidentielles, c'est aujourd'hui un bien candide candidat qui est "désigné" par les primaires, lesquelles sont un système où seuls sont amenés à voter les militants les plus mobilisés ou, tout du moins, les plus mobilisables. Car, las des sondages traditionnels, l'émergence d'un candidat repose plus maintenant sur la force de frappe de ses troupes pour agiter les réseaux sociaux. Et s'il est élu, il devra composer avec ses anciens concurrents de la primaire...

Et la 14ème mandature de la Vème République, qui s'est achevée jeudi dernier, laisse un arrière-goût de ces "guerres de tranchées". "Un champ de mines pour le chef de l'État" analyse Sophie Huet pour Le Figaro. Beaucoup de députés ne rempileront pas : la "peur d'une déroute électorale dans la foulée d'une présidentielle sans grand espoir pour le PS" peut expliquer en partie pourquoi près d'un tiers des députés socialistes ne se présentera pas aux prochaines législatives des 11 et 18 juin prochains, à l'instar de Claude Bartolone lui-même.

Sentant certainement le vent tourner, ils sont nombreux à rallier Emmanuel Macron, voiture-balais des outsiders et des opportunistes de tous-poils. Reste à savoir comment le prochain Président trouvera une majorité au Parlement pour gouverner. Mais on n'est pas encore là. Il faut passer par la case "élections". Et pour plaire à tout le monde, il faut polir les angles...

En matière de santé, tout le monde sait maintenant qu'aucune réforme d'envergure n'est envisagée par les candidats. Rien. Le Grand Oral qu'a organisé la Mutualité Française avec 5 des candidats à l'élection présidentielle a été décevant et Thierry Beaudet son président déplore dans Challenges que les "candidats se préoccupent davantage de la santé financière de la Sécurité sociale que de la santé des Français."

Crédits photos : Môsieur J. [version 9.1] .

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer