Accueil / [Re]vue de Web / [Re]vue de Web : Servier, Avastin, T2A

[Re]vue de Web : Servier, Avastin, T2A

Cette semaine, la [re]vue du Web par la lunette de Galilée nous amène à nous intéresser à la publication d’un appel au boycott de Servier : le Manifeste des 30 porté par Irène Frachon qui entend ainsi dénoncer «certains médecins [qui] poursuivent leurs partenariats institutionnels avec SERVIER, malgré les éléments graves qui pèsent sur cette entreprise et son comportement inacceptable.» Docdu16 s'en donne à coeur joie en démasquant les conflits d'intérêts flagrants de ces signataires «incontournables de la parole divine et mandarinale» comme le «responsable mais pas coupable» Jean-François Bergmann, ou André Grimaldi, ce «mandarin de gauche payé par Sanofi qui propose le boycott des produits d'un concurrent», l’ «inénarrable lanceur d'alerte universel» Gérard Bapt ou Israël Nisand, «pape strasbourgeois omnipotent de la gynéco-obstétrique, dont les liens d'intérêt avec les industriels de la pilule contraceptive sont connus ».

Lire : Et si les Françaises ne faisaient plus confiance à leur pilule ?

Après l’attentat déjoué du Thalys, Yann Leroux revient sur la psychologie du héros : «L'environnement donné aux militaires n’est pas une condition suffisante. Il faut cette petite chose en plus que le courage donne. Dans la voiture du train, ils constituent un groupe différent de tous les autres voyageurs. C’est dans cette solidarité que l’action héroïque prend sa source et se déroule. (…) La figure du héros a pris dans les média de l’importance depuis les attentats du 11 septembre 2001. Elle est un des moyens par lesquels la société occidentale régénère le mythe du héros et de la masculinité. Une fois son action salvatrice réalisée, il disparait à nouveau dans l’anonymat».

Autre pépite dénichée dans la blogosphère : Perruche en Automne revient sur la T2A et la nouvelle notion de dégressivité des tarifs. «Manifestement, ce système [deT2A] qui tue petit à petit les structures de soins, en épuisant les crétins qui ont joué le jeu, n’était pas suffisant. Un génie, car à ce niveau de perversion on touche au génie, a eu l’idée d’introduire la notion de dégressivité des tarifs. (…)Je trouve cette loi sublime, combiné à la T2A, on touche au divin. Connaissez-vous un domaine d’activité dans la vie réelle, où il faut faire plus d’activité pour que votre structure ne soit pas déficitaire, et dans le même temps on vous dit mais il ne faut pas trop en faire sinon on réduira le tarif de 20%. »

Lire : Faut-il sonner le glas de la T2A ?

Enfin, Jean-Yves Nau revient également sur l’arrêté autorisant la prise en charge de l’Avastin® dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui a été publié aujourd’hui 27 août au JO et salue «un beau résultat de Marisol Touraine. Et un rebondissement dans la passionnante affaire qui oppose la France aux multinationales pharmaceutiques Roche et Novartis». Seul Novartis proposait un traitement au prix de 738,69 €. L’Avastin® coûtera 10€…

En santé aussi on a nos super-héros !

Crédits photo : Mali Mish.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Pour être infirmier, il faut savoir réparer sa machine à laver !

Cette semaine, malgré les apparences pour démêler le vrai du faux, que ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer