Accueil / [Re]vue de Web / [Re]vue de Web : poudre de perlimpinpin et poudre aux yeux

[Re]vue de Web : poudre de perlimpinpin et poudre aux yeux

Cette semaine, ce sont les 26 000€ de maquillage d'Emmanuel Macron qui monopolisent l'actualité. Un "président jupitérien" ne saurait utiliser de la vulgaire poudre de perlimpinpin. De la concurrence pour Jérôme Niel... Certainement qu'il en faudra davantage pour maquiller les comptes publics afin qu'ils respectent le pacte de stabilité et de croissance !

Contribution sociale généralisée (CSG) : le tour de passe-passe de Bercy

 

Ce lundi, dans La CroixFrancois Jeger et Olivier Peraldi reviennent sur la hausse de la CSG. "De réformes en ajustements paramétriques, l’administration a rendu, au cours des exercices budgétaires, illisible le projet de loi de finances de la sécurité sociale. Les transferts de déficit d’une branche à l’autre sont masqués par des tuyauteries financières complexes comme ce fut le cas lors de la création du Fonds solidarité vieillesse (FSV) ou de la Contribution solidarité autonomie (CSA). Les inspections générales des finances et des affaires sociales avaient été chargées en 2016 d’un rapport sur la crédibilité du PLFSS 2017 : le rapport fut enterré."

Lire : CSG : le tour de passe-passe du Gouvernement

Pour Renaud Honoré, dans Les Échos, "à Bercy, l'imagination est au pouvoir". Selon le quotidien, l'exécutif songe à reporter à 2018, en deux fois, la baisse des cotisations salariales, alors que la hausse de la CSG serait, elle, effective dès le 1 er janvier.

Lire : Quand la Sécu investit dans les paradis fiscaux

Un ingénieux bidouillage dans le but de contenir le déficit sous a barre des 3% qui risque d'en crisper plus d'un... Pour Jean-Baptiste Bey dans Challenges, il s'agit d'un "signal négatif supplémentaire". "Au lendemain des critiques du précédent président François Hollande envers le projet de réforme du droit du travail, l'annonce du report d'une partie de la baisse des cotisations a fait des remous à gauche" rajoute-t-il.

Lire : Retraites : la situation financière se dégrade et complique la réforme de Macron

Enveloppée de ses habits de solidarité, une cotisation transformée en impôt permet surtout à l'État de prendre la main sur la direction de la protection sociale.

Lire : CSG : le tour de passe-passe du Gouvernement

Quand Brigitte Macron vole au secours de la santé

C'est le scoop de la semaine : l'Élysée a publié une "Charte de transparence relative au statut du conjoint du Chef de l’Etat".

On s'attendait à mieux... Mais on y apprend en substance qu'elle sera également "chargée de maintenir un lien continu d’écoute et de relations avec les acteurs de la société civile dans les domaines du handicap, de l’éducation, de la santé, de la culture, de la protection de l’enfance ou encore de l’égalité homme-femme."

"Le roi te touche, Dieu te guérit". Elle n'a pas fini d'en toucher des écrouelles !

 

Nouveaux modes de rémunération des maisons et centres de santé : accord conventionnel interprofessionnel avec l'Assurance Maladie

Même si d'aucuns soulignent que les maisons de santé pluriprofessionnelles ne sont pas forcément le remède aux déserts médicaux, comme le soulignait en mars 2017 Aurélie Haroche pour le Journal International de Médecine ou plus récemment Guillaume de Durat dans Les Échos, il est nécessaire de structurer et de soutenir les initiatives et les expérimentations de coopération entre professionnels de santé.

Le Quotidien du Médecin revient sur la validation par Agnès Buzyn et Gérald Darmanin de l'accord conventionnel interprofessionnel (ACI) relatif aux modes de rémunération des structures de santé pluriprofessionnelles. L'arrêté a été publié le 5 août au JO.


Crédits photos : Anne.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

[Re]vue de Web : Santé, enfin du concret

Si Emmanuel Macron déroulait sa pensée complexe lundi dernier à Versailles devant ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer