Accueil / [Re]vue de Web / [Re]vue de Web : l’heure des bilans et des boules de cristal

[Re]vue de Web : l’heure des bilans et des boules de cristal

Après les boules puantes, les boules de cristal. À l'approche des législatives, on ne parle pas encore "programme" mais arrangements politiques et tactiques. L'heure du bilan de Marisol Touraine, qui se lance à la députation à Loches, épargnée par Emmanuel Macron qui ne proposera pas de candidat face à elle dans sa circonscription, la 3e d'Indre-et-Loire. Une chance pour elle d'être élue sans problème. Et une bonne nouvelle pour le monde médical !

Le swing de Touraine

Le Dr. Jean-Yves Nau relit l'actualité sur son blog pour ces prochaines échéances législatives. En particulier pour Marisol Touraine "dont on ne parlera bientôt plus"... Elle vient d'annoncer sa candidature : "Je le dis sans ambages ni ambiguïté, je souhaite le succès du nouveau président de la République. Et j’inscris clairement ma candidature dans le cadre d’une majorité présidentielle, a-t-elle martelé. Je suis socialiste, ou sociale-démocrate. Comme vous voulez : aujourd’hui, les mots swinguent un peu." Il est bien loin le live-tweet déchaîné contre le candidat Macron qui osait parler de santé...

Marisol à l'heure du jugement dernier

Après la vague de suicides dans le monde médical et particulièrement au sein des infirmiers, Marisol Touraine a porté le coup de grâce aux infirmiers : une revalorisation de 1,5€ net pour 10h de nuit travaillées. Ce n'est pas une erreur de frappe.

Le site Egora revient sur le mandat de cette fidèle ministre de Hollande, sa "carte vitale". Un retour factuel sur cinq années. À creuser dans un prochain numéro de La Lettre de Galilée.

Macron président, ce qui va changer pour les médecins, les hôpitaux et la sécu

Le Quotidien du Médecin tente de lire les boules de cristal au regard des engagements du candidat Macron : pour les finances, pas grand-chose de plus qu'un respect de l'orthodoxie budgétaire, "d'un côté, il économisera 15 milliards d'euros en cinq ans sur l'assurance-maladie (ce qui correspond peu ou prou à la tendance actuelle) ; de l'autre il investira cinq milliards d'euros (hors ONDAM ?) pour moderniser l'hôpital, soutenir les innovations en ville et rattraper le retard français sur les systèmes d'information. Il devrait s'engager sur un objectif national de dépenses maladie (ONDAM) pluriannuel de 2,3 % par an, ce qui est relativement souple au regard des années passées (autour de 2 %)."

Pour l'hôpital, la prudence et la "concertation" sont de mise. Une politique "dans les pas de Marisol Touraine". On attend de voir...

Crédits photos : Alexis Kolesnikoff.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

[Re]vue de Web : prends l’oseille et tire-toi

Cette semaine, une fois n'est pas coutume, de nouvelles affaires ont émaillé ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer