Accueil / Les éditos des différentes Lettres de Galilée / Présidentielles : du sang et des larmes

Présidentielles : du sang et des larmes

Éditorial de la 380

L'opinion aime à voir le sang. Elle se surprend même à aimer entendre le bruit des vertèbres qui craquent. Et les Français, quand il n'y a plus de pétitions qui circulent sur Facebook contre les vaches à hublot ou contre les courses de lévriers, se passionnent pour le combat des primaires de droite. Même Tinder s'y met. Non pas des idées ! Du spectacle ! Arnaud Bouthéon dans les colonnes du Figaro résume ce "loft électoral": "L'acédie mine le pays, encore trop anémié pour se révolter. Trouvons-lui son hochet. Pour l'occuper, le divertir. Peut-être aussi, le disperser. Le nouveau produit des primaires nous vient d'Outre-Atlantique. Tel un formidable bonus démocratique, il offrirait ce second effet d'ajuster désormais à quatre années l'exercice du pouvoir présidentiel. Le temps presse. Accélérons. Parions, jouons, dansons, demain nous serons morts ?"

Et la santé dans tout cela ?

Rien. Il n'y aura pas de réforme santé durant le prochain quinquennat. Lorsque Bernard Accoyer (LR) a présenté avec Jean-Michel Dubernard les propositions de leur plate-forme "Santé 2017" aux candidats de la primaire, seul Jean-François Copé avait fait le déplacement. Alain Juppé s'était fait représenter par Jean Léonetti, Nicolas Sarkozy par Philippe Juvin, Bruno Le Maire par Arnaud Robinet et François Fillon par Dominique Stoppa-Lyonnet. Pour Solveig Godeluck, dans Les Échos, pas de détricotage de la loi Touraine, pourtant réclamé par la base à droite, pas de remise en question du tiers-payant.  Rien qu'un consensus mou et prudent sur les principaux enjeux de santé.

Lire : Présidentielles et santé, pourquoi rien ne change jamais ?

Selon un sondage sur le site JIM, se serait Alain Juppé qui aurait les faveurs du monde médical. Le souvenir du plan Juppé 1995 est bien loin et les médecins doivent avoir la mémoire bien courte...

Crédits photos : Gongashan.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Valls : une volte-face peut-elle en cacher une autre ?

Manuel Valls, tout jeune ex-premier Ministre du quinquennat de François Hollande, se ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer