Accueil / Protection sociale / Les rapports du HCFi-PS : un pré-shampoing avant la douche
La Lettre de Galilée

Les rapports du HCFi-PS : un pré-shampoing avant la douche

Installé par le premier Ministre en septembre 2012, le Haut Conseil du Financement de la Protection Sociale n’a pas tardé à publier un premier rapport d’étape en novembre 2012 puis un second en juin dernier. Un état des lieux sans faux-semblants dans le premier, des pistes courageuses dans le second.

Un « machin » de plus direz-vous ?

Invitée à un colloque sur la sécurité sociale en novembre 2012, alors même que son premier rapport était sous presse, on aurait dû se douter que sa présidente, Mireille Elbaum, n’allait pas ronronner.

Lire  notre article : Les soupirs de la vieille dame

Rassurez-vous, la vieille dame n’est pas cette bien charmante personne dont l’efficacité vaut bien la compétence, mais notre agonisante sécurité sociale. Pour ceux qui n’auraient pas bien saisi les subtilités du financement du système français, voici deux rapports intermédiaires qui font un tour d’horizon complet de la question avec une forte dose de pédagogie. Normal : la dame Elbaum, ancienne directrice de la DREES, est professeure au CNAM de son état.

Ce contenu est restreint aux abonnés. Veuillez vous enregistrer ci-dessous. Si vous n'êtes pas abonné, découvrez vite nos offres !

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   

À propos de Remy Fromentin

Cofondateur de La Lettre de Galilée en 2007, il a mené une carrière de dirigeant au sein de l'Assurance maladie jusqu'en 2002. Il est depuis cette date consultant international. Voir tous ses articles.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer