Accueil / Numérique / Innovation / Les Big Pharma peinent à innover

Les Big Pharma peinent à innover

Une étude d'Idea Pharma classant les 30 laboratoires pharmaceutiques les plus innovants vient d'être publiée. En tête de classement : Johnson & Johnson, Takeda (+14 places par rapport à 2014) et Novo Nordisk (+15). Trois constats : ce ne sont pas les plus gros poids lourds en termes de chiffres d'affaires qui sont représentés, ils le sont d'ailleurs moins qu'en 2014 et les labos français ne sont pas dans le Top 10. Quelles en sont les raisons ?

Lire : le marché pharmaceutique en baisse pour la 3ème année consécutive

Du marketing plutôt que de l'innovation ?

Les Chroniques d'un jeune médecin quinquagénaire reviennent sur un ouvrage de Peter Gøtzsche, intitulé Psychiatrie mortelle et déni organisé (en anglais) qui décrypte la novlangue de bigpharma. Et notamment l'évolution des noms des médicaments qui s'adoucissent et séduisent davantage au fil du temps pour s'adapter et mieux toucher leurs cibles. "Les noms commerciaux des médicaments sont de toute évidence l’objet d’études savantes (études marketing s’entend) car leur influence sur la perception par les médecins en dépend. Dans le genre, Aerius (Desloratadine) est une merveilleuse trouvaille pour la rhinite allergique – alors même qu’il n’apporte rien de nouveau par rapport à la Loratadine (La Revue Prescrire Décembre 2011/Tome 31 N°338 p 906, Desloratadine, juste un métabolite de la Loratadine). Pourtant peu après son lancement dans les années 2000, il caracole en tête des ventes des antihistaminiques loin devant la Clarityne (qu’il remplace pour cause d’obsolescence de brevet) et de ses génériques. Bien que l’effet soit le même, il est si facile de retenir que l’Aerius est plus efficace que la Loratadine."

Lire : l'innovation en santé est-elle un moteur de croissance ?

Ce contenu est restreint aux abonnés. Veuillez vous enregistrer ci-dessous. Si vous n'êtes pas abonné, découvrez vite nos offres !

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Médicament : l’ire du LEEM et l’âme du LIR

La stratégie de communication du LEEM et du LIR s'appuie sur un ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer