L’art du siphonnage

Éditorial de la 362

Les Français sont des combinards. C'est Google qui nous le dévoile. Les recherches sur le moteur de recherche pour savoir "comment siphonner un réservoir d'essence" ont explosé ces derniers jours. Dernier épisode enregistré par Google en 2010 lorsque le gouvernement Fillon a souhaité relever l'âge légal de départ en retraite de 60 à 62 ans.

La Ministre de la Santé, qui inaugurait la Paris Healthcare Week, s'est aussi livrée à un siphonnage : celui des agences régionales de santé. Philippe Rollandin nous livre son analyse sur cette mort (presque) annoncée des ARS nées en 2010 (tiens ! d'ailleurs Google lui donnerait raison...).

Autre siphonnage : celui du porte-feuille des Français par la fiscalité des collectivités locales. Aujourd'hui s'ouvre également le congrès des maires; l'occasion de relever que la fiscalité ne s'est pas alourdies dans les grandes villes (+1%)... mais dans les départements (+5,2%). Notamment la taxe foncière. Dans la ligne de mire des collectivités : la baisse des dotations aux collectivités (communes, département, région), soit 3,7Md€ entre 2015 et 2017, conjuguée à l'explosion des dépenses sociales (notamment le RSA). Dans les Yvelines, la taxe foncière a bondi à +66%, +29,7% dans le Val d'Oise, +29% dans l'Essonne, +25,7% dans le Nord.

Hélas, l'État ne montre pas l'exemple, en cachant sous le tapis de l'Assurance maladie quelques 150M€ pour tenter de ficeler un budget qui dérape. C'est, en substance, ce qu'on apprend à la lecture d'une annexe sur le rapport annuel de la Cour des Comptes sur le budget de l'État qui pointe du doigt les "débudgétisations masquées" qui "favorisent artificiellement la maîtrise des dépenses de l’État".

Ainsi fond, fond, fond... le budget de l'Etat !

Crédits photos : Bernard Tey.

 

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

[Re]vue de Web : prends l’oseille et tire-toi

Cette semaine, une fois n'est pas coutume, de nouvelles affaires ont émaillé ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer