Accueil / Les éditos des différentes Lettres de Galilée / La banane bleue et la souris verte
La Lettre de Galilée

La banane bleue et la souris verte

Éditorial de la 242

C'est l'histoire d'une souris verte qui courait dans l'herbe, qu'on attrape par la queue et qui nous sort le coup de la banane bleue...

Lors de sa conférence de presse, le 14 janvier dernier, François Hollande a affirmé qu'il fallait "en terminer avec les enchevêtrements, les doublons et les confusions. Les régions se verront confier, dans une prochaine loi de décentralisation, de nouvelles responsabilités et seront même dotées d’un pouvoir réglementaire local d’adaptation, pour donner plus de liberté aux élus pour travailler. Une clarification stricte des compétences entre collectivités sera introduite. Les collectivités seront également incitées et invitées à se rapprocher. Les régions, d’abord, dont le nombre peut aussi évoluer." Il a rappelé aussi son attachement au service public et à notre modèle social au coeur de "notre pacte républicain". Les abus ne viennent "pas seulement de la fraude" : "Ce qu’il faut c’est réduire la multiplication des prescriptions, des actes médicaux redondants, des médicaments qui, en France, nous font connaitre un record de consommation – l’usage des génériques est moins fort que partout ailleurs – et cette pression sur l’hôpital faute de véritables parcours de soins." Les idées reçues sont tenaces !

Depuis la "banane bleue", concept repris du géographe Roger Brunet en 1989 par Jacques Chérèque, Ministre délégué à l'aménagement de Michel Rocard, la région n'a cessé de prendre du poids et de souffrir de frontières trop étroites. Pour Chérèque, la région ne suffit plus : il faut regrouper les régions pour en faire de puissants "arcs stratégiques", des "bananes". Et les rapports s'enchaînent pour défendre cette vision européenne. Mauroy, Raffarin, Balladur,... Cette nouvelle annonce de François Hollande marque-t-elle enfin le début de nouvelles entités régionales ? Retour de l'État ou réels transferts de compétence vers des régions plus puissantes ?

À propos de L'équipe Galilée

Depuis 2007, la Lettre de Galilée propose une analyse critique et indépendante de l'actualité de santé en France.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Lois bioéthiques : que dit vraiment le rapport Touraine ?

[Article de 2700 mots] Les réactions n'ont pas manqué autour de la ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer