Egalité, j’écrirai ton nom

Éditorial de la 266

Depuis peu certains voient rouge. De nombreux indicateurs, relayés avec fracas souvent dans la presse, alertent sur l'augmentation drastique des inégalités. Dans un pays où chaque édifice a les nobles lettres gravées sur son frontispice, cela fait mauvais genre... Jean-Jacques Rousseau a laissé des traces et des traumatismes -pas seulement qu'auprès des générations d'étudiants qui se sont abreuvées de son contrat et de ses rêveries.

Après la méritocratie et le "travailler plus pour gagner plus" des uns, voici la lutte contre les discriminations et l'égalité des chances pour tou-t-e-s (comme il convient d'écrire dorénavant) des autres. Pourtant, dans un sens comme dans l'autre, le modèle social semble grippé et montre quelques signes de faiblesses. Pire, certains y voient un système de reproduction sociale où toute ascension est vouée à l'échec -si on ne joue pas au loto ou si on ne se trouve pas un ou une riche héritière. Les riches seront toujours plus riches et les pauvres encore plus pauvres. Quoique s'il existe un seuil de pauvreté, il n'existe pas de seuil de richesse au-delà du plafond de verre...

Le constat n'est pas nouveau. Mais son ampleur fait réfléchir. Et si notre système de protection sociale ne pouvait plus fonctionner ? Et si la crise durait au point d'engendrer un séisme dans nos démocraties ? C'est pourtant les questions que posent, noir sur blanc, différents rapports récents. Les signaux sont au rouge : faut-il avoir encore confiance dans les promesses de l'avenir comme le propose le rapport porté par Jean Pisani-Ferry ? Faut-il s'en prendre au Capital comme Thomas Piketty pour imaginer un nouveau système ? Même le Pape s'y met. C'est pour dire...

 

Crédits photos : Nicolas Fiorentini.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer