Accueil / [Re]vue de Web / Comment faire passer la pilule ?

Comment faire passer la pilule ?

Maladie d’Alzheimer : un nouveau médicament miracle sur le marché ?

La nouvelle se répand dans les médias comme une trainée de poudre et fait flamber les actions du laboratoire Biogen à l'origine des tests sur cet anticorps monoclonal. La surprise est grande puisque les laboratoires Biogen et Eisai avaient justement arrêté les tests en mars dernier faute d'essais suffisamment concluants et compte tenu du déremboursement chaque année de plusieurs médicaments anti-Alzheimer dont le service médical rendu était jugé insuffisant pour justifier leur remboursement par les autorités sanitaires.

Lire : Médicaments déremboursés : quand les associations de patients sont sous perfusion idéologique

Le 22 octobre dernier, dans un communiqué, le laboratoire Biogen, à l'appui de nouvelles analyses, affirme que l'aducanumab, la fameuse nouvelle molécule, est "pharmacologiquement et cliniquement actif", montrant des bénéfices sur les fonctions cognitives des patients, ainsi que sur les activités de la vie quotidienne. Le laboratoire espère pouvoir déposer l'année prochaine une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l'agence américaine des médicaments.

Comme le note Catherine Ducruet dans Les Échos, "C'est une aire thérapeutique où les besoins médicaux sont considérables mais où les  échecs, notamment dans la maladie d'Alzheimer avec des molécules similaires, ont été nombreux. Miser sur cette maladie, dont le marché est estimé à 30 milliards de dollars, était donc particulièrement audacieux. (...) Les ventes annuelles de ce premier médicament, même s'il n'est pas curatif, sont estimées à 10 milliards. Et elles pourraient sauver Biogen."

Tiers payant : Agnès Buzyn revient à la charge

Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFM, Agnès Buzyn est revenue sur le dispositif qu'elle a initié en 2017 et a invité les médecins à s’emparer des dispositifs existants pour mettre en place le tiers payant généralisé. "Ce sera fait cette année" a-t-elle affirmé (6'33). "Maintenant techniquement nous savons le faire. Il faut que chaque professionnel intègre cette nouvelle technique pour offrir le service au malade. (...) Le service est faisable et il faut que les professionnels de santé s’emparent progressivement de ces dispositifs dans l’année et s’équipent. (...) Le problème revient aux professionnels."

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Comme le remarque Léa Créba dans le JIM, "si cette exhortation s’inscrit dans la logique toujours adoptée par le ministre de la Santé sur ce sujet du tiers payant et si toute idée de contrainte est absente de son discours, en plein débat sur la loi de financement de la Sécurité sociale, renvoyer ainsi la question de la dispense d’avance de frais à la seule responsabilité des médecins ne manquera pas d’irriter."

Homéopathie : deux laboratoires saisissent le Conseil d'État contre le déremboursement

Cet été, le Ministère de la Santé avait annoncé, dans un communiqué, le déremboursement de l'homéopathie au 1er janvier 2021, avec une étape intermédiaire de remboursement à 15 % au 1er janvier 2020 (contre 30 % actuellement). Près de 130M€ ont été remboursés par l'Assurance maladie.

Lire : L’homéopathie jugée inefficace

Les leaders de l'homéopathie, les laboratoires français Boiron et Lehning, ont ainsi saisi le Conseil d’État pour lui demander l'annulation des décrets relatifs à l'arrêt du remboursement de l'homéopathie. "Ces recours portent à la fois sur les irrégularités qui ont entaché la procédure d'évaluation de l'homéopathie par la commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé, et sur le caractère mal-fondé de ces décrets. Une question prioritaire de constitutionalité (QPC) sera aussi présentée afin de remettre en cause la loi qui a délégué à un seul ministre la décision quant à la prise en charge des médicaments homéopathiques."

Crédits photos : formatbrain.

À propos de Vincent Fromentin

Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée.Voir tous ses articles.
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.
x

Lisez-aussi

La Lettre de Galilée

Le tiers-payant généralisé revient au galop

Maladie chronique de Lyme : nouvelle fake disease ? La maladie de ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer