Archives de cet auteur: L'équipe Galilée

Depuis 2007, la Lettre de Galilée propose une analyse critique et indépendante de l'actualité de santé en France.

Le rouge et le jaune

On le sait, les comptes de l’État sont dans le rouge. Et, dans un jaune budgétaire annexé au projet de loi de finances pour 2015, quelque peu passé inaperçu, les chiffres des comptes relatifs aux pensions de retraites de la fonction publique, donnent encore plus le tournis. On y apprend, en substance, page 16, que la France vieillissant, « le montant total des engagements directs de l’État en matière de retraite s’élève à 1 302 Md€ au 31 décembre 2013 » alors même que selon l’INSEE, « à la fin du deuxième trimestre 2014, la dette publique s’établit à 2 023,7 Md€ ». Les 5,4 millions d’agents publics, titulaires, militaires ou contractuels sont couverts pour le risque vieillesse par six régimes de retraite distincts et représentent 20 % de l’emploi total (privé et public) (suite…)

Lutte contre la fraude : l’artillerie lourde

Marisol Touraine s’en est remise à la « sagesse de l’Assemblée » qui a voté jeudi dernier à l’unanimité un système d’échange automatisé des données sur les montants des prestations sociales et sanitaires entre les divers organismes. Cet immense fichier d’échange permettra de lutter contre la fraude aux prestations sociales estimée aux alentours de 5 milliards d’euros par an (sur 80 milliards au total) : attestations de carte Vitale falsifiées, professionnels de santé trafiquant la nomenclature des feuilles de soin, allocataires travaillant au noir et touchent le chômage, etc. rapportent Les Échos. La lutte contre la fraude est un sujet récurrent, souvent malmené par les médias. La CNAMTS avait déjà entamé un travail sur le terrain auprès de ses assurés. L’arbre qui cache la forêt… Lire : Lutte contre la fraude, l'arbre qui cache la (suite…)

Réforme de l’Etat : le billet d’Yves Charpak

Dans le prolongement de nos articles sur le rôle de l’élite française dans la conduite du pays, Yves Charpak, médecin de santé publique, s’interroge sur son blog sur le processus de sélection des hauts fonctionnaires Réforme de l’Etat : il est prévu un processus de sélection des hauts fonctionnaires en toute transparence sur leurs compétences pour chaque poste à occuper. Lire la suite (suite…)

Les comptes d’apothicaire du PLFSS 2015

Depuis la présentation du budget de la Sécurité sociale pour 2015, le 29 septembre denier, censé proposer une économie de 9,6 milliards sur les 21 milliards demandés, les critiques ont fusé. Un article des Échos du 6 octobre titrait : « Plan d’économies : 2 à 3 milliards manquent toujours à l’appel sur la protection sociale« ; et les députés avaient beau compter et recompter, pour certains le compte n’y était toujours pas. Mardi dernier, le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, a détaillé devant les députés les différentes mesures aboutissant à ces fameux 9,6 milliards d’économies, justifiant certains écarts par des méthodes différentes de calcul des études d’impact. C’est pourtant aujourd’hui qu’a lieu le vote solennel de ce projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS). Qu’importent les détails, (suite…)

La protection sociale au coeur des économies prévues par le Gouvernement

Comme le titraient Les Echos, la protection sociale sera le « premier gisement d’économies » du projet de budget 2015, soit 20 milliards d’euros au total sur les 50 milliards de réduction des dépenses. Concrètement, le projet de loi de financement de la protection sociale (PLFSS) présenté et discuté demain en conseil des ministres, demandera à l’assurance maladie un effort de 3,2 milliards d’euros, soit une maîtrise de l’Objectif national de dépenses d’assurance-maladie (l’Ondam) limitée à 2,1 % contre 2,4 % en 2014. Mauvaise nouvelle présentée par la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), le dérapage des comptes de l’assurance maladie est plus grave que prévu. Des traitements plus chers que prévus auraient plombé les comptes :  un nouveau médicament contre l’hépatite C, le Sovaldi®, auait déjà coûté plus de 400 millions d’euros. Autrement (suite…)

Les dépassements des libéraux…

Selon un document de travail de la CNAMTS publié par le Quotidien du Médecin, entre 2010 et 2014, les médecins de ville ont amélioré l’efficience de leurs prescriptions et ils télétransmettent davantage : 90% ont télétransmis au moins une fois… En 2013, si le montant des dépassements a atteint 2,7 milliards d’euros (+2,9 %), le taux moyen de dépassement, en revanche a diminué, passant de 56,9 % en 2011 à 56,3 % en 2013 pour les spécialistes. Lire : Conventionnement des professions libérales, vers la fin d'un système ? Jean-Paul Ortiz, le président du CSMF, se félicite de cet infléchissement qu’il attribue à la signature des contrats d’accès aux soins, « preuve de l’engagement des pouvoirs publics et des syndicats de médecins à réduire les dépenses du système de santé« , a-t-il indiqué à Lille ce week-end, lors de l’université d’été du (suite…)

Hollande et les « sans dent »

Hasard du calendrier ? L’Union Française pour la santé bucco-dentaire vient de révéler que le programme « M’T dents » supporté par l’Assurance maladie serait supprimé dès la rentrée. Ce programme de prévention à destination des adolescents sera réservé dorénavant aux élèves de ZEP. Il avait pourtant permis une réduction des caries grâce aux nombreuses interventions en milieu scolaire : le nombre de caries par enfant a été divisé par trois depuis 1987 passant de 4,2 à 1,2 pour les enfants de 12 ans. Des économies peut-être à court terme, mais des conséquences de santé publique certaines pour les prochaines générations d’électeurs… (suite…)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer