La Lettre de Galilée

Les trois astres et la marée du siècle

Mardi 24 février

L'astrologie a toujours fasciné les puissants de ce monde. Mitterrand n'hésitait pas à demander conseil à son astrologue, Élizabeth Teissier. François Hollande n'y coupe pas et joue aux pythonisses grecques.

Lors de ses différents petits apéros, rapporte L'Opinionpour tenter de fidéliser ses troupes, le Président, même au plus bas de sa côte de popularité, déploie un argumentaire prophétique. Confiant dans les petits signes conjoncturels, il mise sur un "alignement des planètes". Son optimisme le pousse même à dire en novembre en plein conseil des ministres que "les trois astres sont alignés. Jamais trois facteurs déclencheurs de croissance n’avaient été réunis en même temps : un euro bas par rapport au dollar, une baisse du prix du pétrole et des taux d’intérêts aussi bas."

Le salut (3 milliards d'euros d'économies budgétaires à l'État sans lever le petit doigt quand même) vient donc de l'extérieur : d'Ali Al-Naimi, le ministre saoudien du pétrole et de Mario Draghi, le patron de la BCE. Faut-il pour autant rester les bras croisés ?

Les rapports Camdessus, Gallois, Attali, Pisani-Enderlein nous montrent la voie : une politique économique de l'"offre compétitive". Lionel Stoleru dans Les Échos plante le décor pour la santé : "la redistribution du système de protection sociale reste essentielle car, comme l'a montré Thomas Piketty, les inégalités ne cessent d'augmenter, même lorsqu'il y a croissance. Tout le monde sait ce qu'il faut faire, et qu'on ne fait pas, pour maîtriser le déficit du régime de retraite, et tout le monde sait que, pour la santé, priorité majeure de nous tous, il faudra progressivement basculer des dépenses du système public de solidarité de la Sécurité sociale vers des dépenses privées des assurances complémentaires ou des ménages." Et les régions françaises "périphériques", trop souvent analysées au travers d'un prisme parisien, ont une réelle opportunité d'innovation et d'attraction pour lutter contre cette fameuse "désertification médicale".

Et dans ce domaine, Marisol Touraine risque d'être confrontée à la conjoncture d'autres astres. Le 21 mars est attendue la marée du siècle en raison de l'alignement particulier du Soleil et de la Lune, tous les 18 ans. Mais ce n'est pas celle-là que redoute la Ministre mais bien une autre marée de blouses blanches, le 15 mars prochain, qui risque de contre-carrer le fameux projet de loi de santé... Et là, les planètes seront plus difficiles à aligner !

VF

 

---
La Lettre de Galilée

70 millions 

C'est le cadeau que fait le Budget au lobby du tabac 

En savoir plus 

---
---
La Lettre de Galilée

Santé à deux vitesses : la France coupée en deux ?

2906 mots

Le spectre de la "désertification médicale" -le sujet tarte-à-la-crème du JT de 13h- plane sur nos campagnes françaises, au profit d'une métropolisation concentrant l'essentiel de l'offre de soins. Deux études reviennent sur cette opposition entre des métropoles dynamiques et une France "périphérique", enclavée et sinistrée. La première est une note, intitulée La nouvelle question territoriale, issue des travaux de Laurent Davezies et Thierry Pech du think-tank Terra Nova. L'autre est un livre, paru également à la rentrée dernière, La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires, de Christophe Guilluy. Les deux travaux, par des chemins différents, proposent une vision, très binaire, très parisienne (et donc partielle !) des dynamiques territoriales françaises. A l'heure où les réformes territoriales redessinent les frontières politiques et culturelles des collectivités territoriales, les auteurs amènent de l'eau au moulin d'une France coupée en deux et d'une santé à deux vitesses.

Lire la suite.

---
La Lettre de Galilée

#1 "Bouffer du malade"...

par le Dr Jean Halligon

 

---
La Lettre de Galilée
---
La Lettre de Galilée
---
La Lettre de Galilée
---
La lettre de Galilée
---