---

# L'édito de Vincent Fromentin

 

Un air de vacances

La chaleur nous pousse à prendre quelques vacances. La Lettre de Galilée prend donc ses quartiers d'été et vous invite à relire ses articles les plus marquants.

Aujourd'hui, La Lettre de Galilée, c'est une communauté de 125 000 lecteurs hebdomadaires. Si La Lettre est un succès, c'est grâce à vous. Merci !

 

Mais avez-vous pensé à vous abonner pour la rentrée ?

3 bonnes raisons pour s'abonner :

1. Un abonnement solidaire : La Lettre de Galilée ne touche aucune subvention, ni aide, ni revenu de publicité sur son site. C'est le gage de son indépendance. La Lettre de Galilée ne peut être envoyée que grâce à vos abonnements payants. Et la Lettre de Galilée a besoin de votre abonnement solidaire pour continuer !

2. Un abonnement engagé : s'abonner à La Lettre de Galilée, c'est soutenir un média indépendant et libre. Les abonnements payants couvrent les frais d'envois chaque semaine de La Lettre de Galilée par mails. Et nos contributeurs ne touchent aucun dédommagement. C'est le prix de la liberté.

3. Un abonnement participatif : s'abonner à La Lettre de Galilée, c'est aussi rejoindre un esprit, une communauté. C'est la possibilité d'échanger, de publier, de contribuer. S'abonner, c'est nous donner la possibilité de vous proposer d'autres outils participatifs et interactifs pour la rentrée prochaine... La Lettre de Galilée est ouverte à tous.

Alors découvrez vite nos offres d'abonnements préférentiels !

---

N'hésitez pas à "liker" notre nouvelle page FaceBook : https://www.facebook.com/LaLettredeGalilee

Ou à nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/lettredegalilee

---

Profitez des vacances pour relire :

La Lettre de Galilée

Open Data en santé : la France à la traîne ?

Phénomène global et assez récent, l'Open Data constitue aujourd'hui une tendance forte qui milite pour le partage public des données. D'abord porté par des mouvements associatifs, l'Open Data, littéralement, "données ouvertes", doit permettre un accès libre et gratuit aux données. Ainsi, cette appropriation collective et associative de l’Open Data contribue à un enrichissement du débat citoyen et démocratique en proposant une autre dimension du service public. Transparence et confiance sont au cœur de la dynamique de l’Open Data. La France est-elle encore une fois à la traîne ?

Lire la suite

---
La Lettre de Galilée

La santé en panne d'innovation ?

Dans le contexte politique et économique actuel, bien morose, d'aucuns cèdent volontiers au pessimisme ambiant et à la critique facile. Les Français se conforment à la doxa médiatique : il n'y a pas pire que le monde dans lequel nous vivons, alors cédons au pessimisme et à la résignation obscure. Autant donc scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Et la santé n'y coupe pas.

Lire la suite

---
La Lettre de Galilée

Données de santé : l'irrésistible aspiration de l’État

Lors du débat sur la loi de santé, trois documents auraient du accrocher l'intérêt de nos honorables parlementaires sur l'utilisation de nos données de santé : la note de réflexion de Jean-Yves Robin, l'ancien directeur de l'ASIP, le rapport coordonné par Jacques Lucas vice-président du CNOM, le rapport remis au gouvernement par Philippe Lemoine en novembre dernier. Les trois réclament un renforcement de l’État. Mais le bénéfice-risque d'un renforcement des pouvoirs publics n'est-il pas défavorable ?

Lire la suite.